Corps et grades mode d’emploi

12 novembre 2015

Les personnels actifs de la Police nationale sont répartis en trois corps eux-mêmes divisés en plusieurs grades.
Retrouvez toutes les explications et amusez-vous à faire la différence au moyen d'un quiz !


Pyramide hiérarchique

La Police nationale compte plus de 122 000 personnels actifs.
Dotés de compétences professionnelles avérées et recrutés selon des critères exigeants, ces personnels interviennent 24h/24 pour assurer les missions qui sont assignées à la Police nationale.
Les personnels actifs sont répartis en trois corps*, chacun subdivisé en grades**:

 
Corps de conception et de direction
 

Le corps de conception et de direction de la police nationale est composé de deux grades : commissaire et commissaire divisionnaire .

Les commissaires sont chargés de l’élaboration et de la mise en œuvre des doctrines d’emploi et de la direction des services (commissariat, service de police judiciaire ou de renseignement, école de police…) dont ils assument la responsabilité opérationnelle et organique.
Ils ont autorité sur les personnels affectés dans ces services.
Ils participent à la conception, à la réalisation et à l’évaluation des programmes et des projets relatifs à la prévention de l’insécurité et à la lutte contre la délinquance.

Les grades du corps de conception et de direction
Corps de commandement
 

Le corps de commandement composé de trois grades est appelé plus communément le « corps des officiers » : lieutenant , capitaine et commandant .

Les officiers assurent les fonctions de commandement opérationnel des services et d’expertise supérieure en matière de police et de sécurité intérieure.
Ils peuvent être chargés des missions d’information et de surveillance.
Ils secondent ou suppléent les commissaires de police dans l’exercice de leurs fonctions et assurent le commandement des gardiens de la paix.

Les grades du corps de commandement
Corps d'encadrement et d'application
 

Le corps d’encadrement et d’application est constitué de quatre grades : gardien de la paix , brigadier, brigadier-chef et major . Il est aussi communément appelé le « corps des gradés et gardiens ».

Les gradés et gardiens de la paix travaillent au plus près du public en portant aide et assistance aux personnes, en prévenant les actes de délinquance et en poursuivant les malfaiteurs.
Leurs missions s’effectuent aussi bien dans des services d’enquête ou de renseignement que dans des unités d’intervention ou de maintien de l’ordre.
Les gardiens de la paix peuvent assurer l’encadrement des adjoints de sécurité (ADS).

Les grades du corps d'encadrement et d'application
Les policiers en devenir...
 

L’ADS  est un contractuel de droit public. Il assiste les fonctionnaires de police dans l’exercice des missions de prévention et de répression de la délinquance, de surveillance générale et d’assistance aux victimes. Il participe à l’accueil et à l’information du public, fait des patrouilles et contribue au développement de la sécurité.

Le cadet de la République bénéficie d’une scolarité en alternance entre lycée professionnel, structure de formation et service de police. Il est formé à l’emploi d’ADS et préparé au concours spécifique de gardien de la paix. À l’issue de sa formation, il poursuit son contrat en tant qu’ADS.

Adjoint de sécurité et cadet de la République
 

Dans la fonction publique d’État, un emploi correspond à un poste de travail précis. Les emplois sont regroupés en corps.
*Le corps est un ensemble de personnels exerçant les mêmes fonctions, avec des conditions de rémunération et un déroulement de carrière identiques.
**Chaque corps est composé de plusieurs grades. Les grades sont eux-mêmes subdivisés en échelons gravis par l’agent en fonction de son ancienneté.
L’accès au grade supérieur passe par la réussite à une sélection ou un examen professionnel, mais aussi par promotion interne (avancement).

 
Êtes-vous désormais capable de reconnaître les différents personnels ? Testez-vous pour le savoir !