Policier secouriste en montagne

INFPN/CPMA/GF
16 février 2017
  

Postuler

Version imprimable de la page [pdf 0,38MB]

MISSIONS
Aptitudes requises

  •  Secourir, rechercher et assister les personnes en détresse en montagne ;
  •  effectuer le traitement judiciaire des interventions de secours ;
  •  participer aux actions de formation, d’information et de prévention en rapport avec le milieu montagnard ;
  •  sécuriser les événements sportifs de montagne ;
  •  participer à la sécurisation de grands événements nationaux en soutien des groupes d’intervention de la Police nationale.

PORTRAIT

Ludovic, sauveteur en montagne à la CRS Alpes, massif du Mercantour.

INFPN/CPMA/GF

« Passionné par la montagne depuis mon plus jeune âge, j’ai décidé d’entrer dans la police pour rejoindre les compagnies républicaines de sécurité (CRS) du secours en montagne en passant à 24 ans le concours de gardien de la paix.

Après avoir été affecté à la CRS de Saint-Étienne, j’ai passé avec succès des tests de sélection qui m’ont donné accès à cinq mois de formation au centre national d’entraînement à l’alpinisme et au ski (CNEAS) des CRS à Chamonix. Je me suis alors aguerri à la pratique de la montagne et au métier de secouriste et cela fait maintenant quatre ans que je travaille comme sauveteur à la CRS Alpes. Mon métier est passionnant et captivant, je me sens pleinement au service de la population, car je suis amené à secourir des personnes en détresse physique et mener des enquêtes de police dans un milieu souvent hostile. Mais ce métier est exigeant et comporte des risques ; il demande, outre une pratique régulière des sports de montagne, de grandes qualités physiques, techniques et mentales ainsi qu’une faculté d’adaptation permanente.

En cette année 2016, déjà moniteur de ski et fort de quatre années d’expérience comme sauveteur CRS, je me présente au cursus de formation de guide de haute montagne pour assouvir une fois encore ma passion de la montagne. »

POUR INFO

Les unités CRS de secours en montagne comprennent 200 policiers formés spécifiquement au secours en montagne au CNEAS de Chamonix.

Ils sont répartis dans les Alpes et les Pyrénées, entre Chamonix, Grenoble, Albertville, Briançon, Nice, Lannemezan et Perpignan.

De nombreuses qualifications internes ou externes sont accessibles  : officier de police judiciaire, maître-chien d’avalanche, moniteur de secourisme, ainsi que les diplômes d’État de guide de haute montagne et moniteur de ski.

MODE D’ACCÈS

Conditions de recrutement Sélections Formation

- Seuls les  gardiens de la paix, brigadiers et lieutenants (Nouvelle fenêtre) (de toutes directions) peuvent postuler, ils doivent être titulaires.

- Réussir les tests de sélection et le premier cycle de formation initiale.

- Le policier titulaire du diplôme de guide de haute montagne ou aspirant guide peut être affecté en unité montagne dès sa sortie de l’école de police.

Les tests de sélection se déroulent sur 5 jours :

- Épreuves d’endurance de marches en montagne.

- Épreuves d’escalade.

- Épreuve de progression en terrain accidenté.

- Épreuve de ski.

- Entretien de motivation.


Tests de sélection du CNEAS par blogpolicenationale

Formation initiale spécifique de 19 semaines.

Disciplines enseignées :

- Haute montagne.

- Canyoning.

- Techniques de secours.

- Secourisme.

CRS secours en montagne