+ de 1 100 futurs gardiens de la paix sur les bancs de l’école !

25 septembre 2017

Aujourd’hui, la 246ᵉ promotion de gardiens de la paix complète les effectifs des promotions de cadets de la République et d’adjoints de sécurité de ce mois de septembre pour suivre une formation sous le signe de la professionnalisation…


Alternant l’école de police et les stages en services actifs, la formation initiale est le passage obligatoire pour tout lauréat d’un concours ou d’une sélection. Cette formation rémunérée a pour but d’apporter des connaissances, des pratiques et des techniques et de s’imprégner de la notion de service public.

Au programme :

Gardien de la paix

Les connaissances théoriques

L’importance des relations et des comportements humains, l’apprentissage du code de déontologie de la police nationale, la connaissance de l'institution policière, les bases fondamentales réglementaires et pénales pour exercer les missions de policier…

Les connaissances pratiques

Les cours théoriques et les mises en situation permettront de se préparer à de futures missions professionnelles :

accueillir les victimes et les autres usagers, effectuer une patrouille ou un contrôle d'identité, procéder à un contrôle routier ou à une interpellation, intervenir dans une situation de violences intrafamiliales ou lors d'un accident de la circulation routière…

Test du luc Léger

Les activités sportives

L’entraînement sportif fait partie intégrante du métier de policier. Durant sa scolarité, l’élève devra maintenir sa condition physique et dans ce cadre pratiquera des séances de course à pieds, boxe, self-défense policière, arts martiaux et autres sports de combats.

Les stages en services actifs

Policiers en contrôle routier

Grâce au soutien de policiers expérimentés, ces stages permettent aux élèves de mettre en pratique sur le terrain les notions acquises à l’école.

Motivation, persévérance et dépassement de soi sont les mots clés de cette nouvelle année. Nous souhaitons une bonne scolarité à tous les futurs policiers !

Le saviez-vous ?

Le terme promotion est utilisé pour nommer un ensemble de personnes entré en même temps dans une école de police. On attribue un numéro aux promotions de cadets de la République, adjoints de sécurité, gardiens de la paix, officiers et commissaires de police.

À chaque année de promotions d’élèves est associé un mot représentant une valeur ou principe de notre institution, ou un nom rendant hommage à un policier décédé dans l’exercice de ses fonctions. Ainsi, pour servir d'éponyme aux promotions d'élèves gardiens de la paix terminant leur scolarité en 2017, le préfet, directeur général de la Police nationale a retenu le nom de monsieur Louis Hilderal, fonctionnaire de police affecté à la BAC de Fort-de-France (Martinique) et décédé en service le 12 mars 2014.

Plus de détails sur les formations