Michael Dhalluin, sportif de haut niveau dans la Police nationale

29 mai 2018

Être policier et sportif de haut niveau dans la Police, c’est possible !


Michael, 27 ans, adjoint de sécurité à la direction zonale du recrutement et de la formation (DZRF) de Paris Île-de-France.

Michael Dhalluin 2

« J’ai touché ma première carabine à l’âge de 6 ans. Mon père m’a transmis sa passion et m’a inscrit très vite dans un club. Cette discipline est devenue un sport dans lequel j’ai évolué au fil des années.

Plus tard, je rejoins l’équipe de France de tir (Fédération Française de Tir) et participe à mes premiers Jeux Olympiques à Pékin.

Tireur de précision à la carabine mais aussi à l’arbalète, je m’entraîne à l’Institut National du Sport (INSEP). Grâce à mes performances, je suis inscrit sur la liste des sportifs de haut niveau du Ministère des Sports. Ce statut m’a permis de me tourner vers le dispositif d’adjoint de sécurité, sportif de haut niveau, proposé par la Police nationale.

"

le respect et la maîtrise de soi nécessaires au sport sont indispensables dans le métier de policier

"

Formé au métier de policier pendant 3 mois au centre de formation de Draveil, je suis devenu adjoint de sécurité en juin 2017. J’ai eu l’occasion de découvrir le fonctionnement des différents services de police.

mickael Dhalluin 1

Notamment, lors de stages et d’exercices de simulations où j’ai très vite été attiré par les services d’intervention comme le RAID (recherche, assistance, intervention, dissuasion) et la BRI (brigade de recherche et d’intervention).

Parmi les différentes tâches qui me sont confiées aujourd'hui, je suis chargé d’accompagner les délégués recrutement lors des opérations de promotion des métiers de la Police nationale sur différents forums et salons. J’ai la chance de rencontrer des jeunes de tous horizons. C’est gratifiant d’être utile aux autres et de pouvoir partager mon expérience tant de sportif que de policier. Lors d’un salon, j’ai pu initier les jeunes au tir à la carabine laser. C’est avec plaisir que je renouvellerai cette expérience !

Avec la qualité de sportif de haut niveau et mon métier d’adjoint de sécurité, je partage mon temps entre mes missions de policier, mes entraînements sportifs et les compétitions.

Selon moi, le respect et la maîtrise de soi nécessaires au sport sont indispensables dans le métier de policier.

Le « mental » que j’ai en tant que sportif est un atout supplémentaire car l’esprit d’équipe ou de groupe sont similaires dans les deux domaines. La motivation reste primordiale et moteur pour évoluer !

"

Le dispositif adjoint de sécurité et sportif de haut niveau dans la Police nationale me permet d’allier ma passion et mon métier.

"

Le dispositif adjoint de sécurité et sportif de haut niveau dans la Police nationale me permet d’allier ma passion et mon métier. Je m’entraîne actuellement pour les sélections du championnat du monde qui aura lieu en Corée du Sud. J’ai également la chance de pouvoir préparer le concours réservé de gardien de la paix grâce à des préparations en interne. J’ai pour objectif d’intégrer un jour un service d’ordre ou d’intervention.

Pour conclure, mon message à tous les passionnés de sport : être policier et sportif de haut niveau, c’est possible ! "

Michael Dhalluin 3

Le palmarès de Michael

2007 : 3ᵉ au championnat d’Europe Police de tir à la carabine ;

2009/2011/2013 : champion d’Europe de tir à la carabine sur 10 m et 50 m ;

2010 : champion du monde de tir à l’arbalète 10 m ;

2013 : vainqueur de la coupe du monde de tir à la carabine sur 50 m.