La direction centrale des compagnies républicaines de sécurité - DCCRS

Ecusson rouge CRS

La direction centrale des compagnies républicaines de sécurité est placée sous l’autorité du ministre de l’Intérieur et du directeur général de la Police nationale.


Historique

En l'absence de véritable forces de l'ordre disponibles après la seconde guerre mondiale, le général de Gaulle est amené à faire un compromis entre sa volonté de confier les missions de maintien de l’ordre aux militaires spécialisés dans ce domaine et la nécessité de laisser à l’État un bras séculier, efficace, loyal et disponible.
C’est dans ce contexte que le gouvernement provisoire crée par décret du 8 décembre 1944 les compagnies républicaines de sécurité.
Le comportement exemplaire des unités lors des grèves de 1947 décide Jules Moch, ministre de l’Intérieur, à faire des C.R.S. la réserve générale de la Police nationale. Cette décision politique va définitivement asseoir leur légitimité.

Missions

manif

Assurer le maintien de l’ordre.
Apporter son concours aux services de la police aux frontières  (PAF) dans le contrôle de la circulation des personnes aux frontières terrestres, maritimes et aériennes.
Concourir à la lutte contre les violences urbaines.
Apporter son concours à la sécurité publique  (DCSP) en vue d'améliorer la sécurité des grandes agglomérations et assurer la protection des personnes et des édifices.
Mettre en œuvre la politique gouvernementale de sécurité routière.
Aider, assister, surveiller et intervenir en montagne et en mer
Assurer des actions d'éducation routière dans le cadre de la formation des jeunes, le perfectionnement des adultes et la prévention de la délinquance.

Organisation
brigade moto

La direction centrale des compagnies républicaines de sécurité est placée sous l’autorité du ministre de l’Intérieur et du directeur général de la Police nationale.

7 directions zonales installées aux sièges des zones de défense ;

Paris (Vélizy)
Nord (Lille)
Ouest (Rennes)
Sud-Ouest (Bordeaux)
Sud (Marseille)
Sud-Est (Lyon)
Est (Metz)

crs montagne

Des unités territoriales :

60 compagnies de service général (dites compagnies maintien de l'ordre);
1 compagnie dédiée à la protection des personnalités (CRS n° 1) ;
9 compagnies autoroutières et 6 unités motocyclistes zonales ;
Les sections montagne d’Alberville, Grenoble et Chamonix.

Quelques chiffres

14 000 fonctionnaires

Logo 
flamme crs

L’emblème du flambeau a été réalisé en 1947 par le peintre versaillais François d’ALBIGNAC. Cette flamme, outre la lumière qui guide l’action des CRS, symbolise aussi le comportement et l’éthique professionnelle. Elle est aussi le symbole sacré du souvenir.

ecusson rond crs

Généralement l’emblème du corps est entouré de feuilles d'acanthe reliées par un nœud, représentation de l’ardeur et de la force alliées au courage.

Devise : «Servir».