Un service spécialisé dans le domaine de l’aviation…

Les brigades de police aéronautique

Qu’est-ce que la police aéronautique ? Découvrez ce service de la Police nationale peu connu où des policiers allient leur passion à leur métier…


La direction centrale de la police aux frontières ( DCPAF ) est pourvue d’une force d’appui aérien méconnue du grand public : la police aéronautique.

Brigade de Police aéronautique

C’est la seule unité de la Police nationale qui a la possibilité d’utiliser des avions légers dont les caractéristiques en termes de discrétions sonore et visuelle, d’autonomie et de souplesse d’emploi sont parfaitement adaptées à la plupart des situations et de nature à apporter aux forces de police une plus-value dans la mise en œuvre de leurs missions.

Organisation

  • 1 bureau de police aéronautique à Toussus-Le-Noble (78) ;
  • 7 brigades de police aéronautique en métropole (Rennes, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Lille, Metz et Lyon) ;
  • 37 pilotes d’avion légers ;
  • 22 pilotes de drones formés au profit de la Police nationale.

Spécificité des personnels

Tous les policiers, gardiens de la paix, gradés ou officiers, affectés en brigades de police aéronautique, sont titulaires d’une licence de pilote privé ou professionnel et de la qualification d’ officier de police judiciaire (OPJ).

Avion d'une BPA
Missions opérationnelles

  • renforcer les opérations de sécurité routière ;
  • effectuer des opérations spéciales (filatures, repérages ou prises de vues photo et vidéo…) ;
  • surveiller de grands évènements (Euro 2016…), des manifestations ou des festivités ;
  • réaliser des observations aériennes et des vols de transport ou de liaison.

Missions d’expertise

  • guider les enquêtes techniques dans le cadre d’accidents aériens ;
  • donner des avis techniques spécialisés au bénéfice des autorités administratives (en collaboration avec la direction générale de l’aviation civile, DGAC) ;
  • contrôler l’activité aéronautique (pilotes, aéronefs, manifestations aériennes) ;
  • faire appliquer la réglementation aéronautique.

Un support apporté à toutes les directions de police

Les directions départementales de sécurité publique (DDSP), les directions interrégionales de police judiciaire (DIPJ), les directions zonales de compagnies républicaines de sécurité (DZCRS), la direction générale de

police aéronautique

la sécurité intérieure (DGSI), le RAID et bien d’autres services sont susceptibles de solliciter les moyens des brigades de police aéronautique pour réaliser certaines missions :

  • surveillances dynamiques, filatures ;
  • repérages d’objectifs notamment dans le cadre d’opérations judiciaires ;
  • opérations de sécurité routière ;
  • transports urgents sensibles (exemple : scellés, prélèvements d’ADN) ;
  • transferts de détenus.

Aller plus loin…

police aéronautique 2

  • Retrouvez plus d’infos dans notre fiche métier «  Policier en brigade de police aéronautique  ».
  • Vous souhaitez saisir l’opportunité de pouvoir allier votre passion au métier de policier ? Consultez toutes nos fiches métiers et inscrivez-vous dès maintenant à nos recrutements 2018.
  • Prochainement, retrouvez les témoignages de deux policiers pilotes en brigade de police aéronautique.