Un métier, une carrière, un avenir

Des mots sur un mur

8 décembre 2014
5 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


2013-ingenieur-pts-600x240

Nous sommes mercredi soir, à la fin de l'hiver. Il fait nuit, il fait froid. Je dois encore attendre  une demi-heure sous ce porche avant la séance de formation. Mon regard erre sur le mur couvert de graphitis. Je lis avec beaucoup d'agacement les histoires de cœur, de haine ... : qu'il est dommage de dégrader, ainsi, les murs de la ville. Des incivilités de plus qui ne font pas avancer les choses.
Soudain, mon regard se fixe sur une inscription : "Fu.. la police". Est-ce une fanfaronnade ? Les prémices d'une attaque plus violente ?

Mais ce soir, ces mots résonnent différemment à mes yeux. Ce soir, je me sens plus concerné encore : je viens de recevoir la convocation à l'épreuve écrite d'évaluation psychologique pour le concours d'Ingénieur de la Police Technique et Scientifique. JE SUIS ADMISSIBLE ! Pour la première fois, je ne suis plus le seul à envisager mon avenir dans la grande maison : le jury aussi.

L'image d'un grand-oncle remettant à sa place une petite-frappe sans envergure avec un grand sang-froid me revient en mémoire. Il faut dire qu'il faisait partie de l'antigang à l'époque de Mesrine et de Brossard. Cela forge un caractère, il me semble. Dès lors, je me suis dit que faire partie de la police nationale serait un métier pleinement en accord avec mes convictions. Mais je ne me sentais pas être en première ligne, dans l'"active". Et puis, la vie m'a amené à faire de longues études couronnées par une embauche dans la fonction publique.
Depuis quelques années, ce vieux rêve est revenu sur le devant de la scène : j'avais envisagé de candidater dans le corps de conception et de direction. Mais il semblait clair que mes compétences dans mon domaine d'expertise seraient beaucoup plus appréciées dans la police technique et scientifiques. Quelques échanges avec une amie commandant de police ont fini par me convaincre de poser ma candidature au mois de février.


5 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Réactions à ce billet : 5 commentaire(s)
Afficher tous les commentaires

marylou a dit :

jeudi 02 juillet 2015 11:32:18

chemin a suivre ?

BONJOUR,
j'ai tenté le concours ASPTS pour la première fois cette année ! et cela m'a beaucoup plus, ce qui est une surprise parce que je suis très littéraire --"
du coup, je m'ennuie un peu dans mes études actuelles (psychologie du travail) ... et voudrait savoir comment rentrer dans la police ?
j'ai lu que vous aviez débuter en tant que ADS. est ce que cela signifie que l'on vous a préparé au concours de la PTS ? ou c'est un projet à préparer dans son coin ? bref je ne comprends comment vous avez pu évoluer dans cette direction ^^
en vous remerciant du temps consacré a ce message !
cordialement,
marylou

Edmond a dit :

mercredi 15 juillet 2015 17:33:46

Non, je ne suis pas passé par l'étape ADS ...

Bonjour Marylou,
Je suis directement rentré dans la maison en tant qu'ingénieur. Je ne suis pas passé par les différents grades de PTS (AS, technicien et ingénieur). Mais j'ai des collègues ingénieur qui ont franchi chaque étape en 14 ans.

Il est toujours possible de préparer les concours dans la police nationale. Il est même possible, voire souhaitable, d'être aidé par les collègues dans cette démarche. Mais il vaut mieux tâter le terrain avant : certains services sont beaucoup plus enclin que d'autres à favoriser l'avancement.

Cordialement,
Edmond

Julien a dit :

vendredi 17 avril 2015 10:50:15

Rencontre avec des professionnels

Bonjour,
je me suis inscrit pour le concours de l'ASPTS de juin et je commence mes révisions. ^^

J'ai lu plusieurs commentaires de professionnel dont la fiche métier mais serait -il encore possible de rencontrer quelqu'un de ce corps?

Je souhaiterai échanger pour en apprendre un peu plus.
Je suis en pleine reconversion et je n'ai plus l'âge pour être policer (38ans) mais ce concours met encore accessible.
Plus que de reprendre un métier, je souhaite retrouver une profession qui a du "sens".

Allan a dit :

mercredi 28 janvier 2015 20:41:37

entrer dans la PTS

Bonsoir Edmond,
j'aimerais entrer dans la police scientifique mais deux choix se proposent à moi. Le premier est defaire des études longues (mais cela ne m'enchante pas du tout) pour tenter le concours d'ingénieur et le second et de tenter le concours dès qu'il sera ouvert avec mon bac S et ensuite de gravir les échelons pouyr atteindre le grade d'ingénieur de la PTS. Cependant mon père s'oppose (et surement à raison) à ce choix avec pour argument que si pour X raison je dois quitter la PTS je n'ai qu'un simple bac. Voici donc ma question: en passant le concours du grade supérieur (et si on l'obtient) obtient-on une équivalence de diplôme?
Merci de votre réponse et bonne soirée
Allan

Edmond a dit :

jeudi 19 février 2015 13:29:19

Je ne crois pas qu'il y ait d'équivalence

Allan,

Je ne cois pas qu'il y ait des équivalences de diplômes.

Cependant, vous pourrez faire une "validation des acquis par l'expérience" si vous quittez la PTS. Mais pour cela, il faut trouver l'organisme qui le fait.

La promotion interne fonctionne très bien, comme dans toutes les grandes "maisons". Cependant, les mécanismes peuvent être compliqués (beaucoup de droit).

Cordialement,
Edmond

Marina a dit :

samedi 10 janvier 2015 09:49:08

Ingénieur

Bonjour,
J'aimerais savoir si avant de faire le concours de police vous avez fais une licence et un master. Si oui, quel master avez-vous choisit ?

Je suis en licence de biologie, je voulais rentrer dans la police scientifique et technique, mais j'aimerais y rentrer en tant qu'ingénieur, il faut donc encore que j'attende.
Mais est-ce qu'il n'est pas possible de rentrer dans la police avec une licence puis après à l'intérieur monter en grade en tant qu'ingénieur de la police technique et scientifique ?

Je vous remercie,

Cordialement,

Marina

Edmond a dit :

jeudi 19 février 2015 13:24:00

Oui, licence, master ...

De mon temps, on appelait cela une licence, une maîtrise et un DESS ou DEA (me fais vieux, moi ...). Oui, j'ai suivi ce parcours universitaire.

Il est possible de gravir les échelons au sein de la PTS (ASPTS => Technicien PTS => Ingénieur PTS => ???) par les concours internes.

Cependant, il faut savoir que le programme des concours internes ont une partie de droit non négligeable. Je n'ai pas eu à en passer par là en entrant directement par le concours externe.

Bon courage pour les concours ! En espérant vous côtoyer prochainement !

Cordialement,
Edmond

Rod-R a dit :

lundi 08 décembre 2014 19:45:47

Bonjour Edmond, qu'est-ce-qui vous a poussé à rentrer dans la police ?

Edmond a dit :

jeudi 11 décembre 2014 08:03:52

Les raisons de mon entrée dans la police

C'est peut-être suranné, mais j'aime la notion de service public, surtout l'aspect "servir le public". J'avais le choix entre devenir politicien, super-héro ou entrer dans les forces de l'ordre ... Je n'ai pas la vocation (le "caractère") pour le premier et pas la carrure pour le second. big-smile
Et puis les infractions de toute nature (incivilité, délit, crime ...) me hérissent le poils. Entrer dans la police me donne le sentiment de participer à agir contre cela.


Les contributeurs inactifs

Le blogueur


Edmond Edmond [5 billets]
Ingénieur de PTS

Par le même auteur


Un autre jour spécial

4 février 2016

11 mois plus tard, le choc fut le même. Nous étions un petit peu plus préparés, mais l’ampleur de la...


Un jour spécial

3 février 2016

Nous sommes mercredi. Comme d’habitude, à cette heure, je m’apprête à aller déjeuner. Alors que je finis ce...


Les dernières formalités

13 janvier 2016

Parti en vacances le cœur léger, je ne m’attendais pas à avoir un appel du commissariat.Surtout à peine deux...


Le concours

24 février 2015

Me voilà un mercredi midi, devant l’un de ces grands centres d’examens qui accueillent des épreuves pour tous...