Un métier, une carrière, un avenir

Épreuves finales et classement

2 avril 2013
31 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


circo-5_3

Dans quelques jours, nous allons choisir notre poste. Cela conclura la scolarité avant de partir pour notre dernier stage, le "stage cousin". Celui-ci a pour objectif de nous familiariser aux spécificités du poste choisi. Même taille de service, mêmes attributions, 3 mois pour finaliser la formation.

En attendant, aujourd'hui et demain nous entamons les épreuves qui vont définir le classement final. Les deux premières représentant 40% de la note globale. Sous une neige abondante, nous nous retrouvons après 2 mois passés en stage spécialisé. Un seul sujet nous préoccupe : quel poste pourrait éventuellement nous intéresser, sachant que l'on se fonde sur une liste déduite des mutations antérieures. Autant dire que beaucoup de choses peuvent encore changer. Quoiqu'il en soit, tout le monde essaie de se projeter sur telle ou telle ville.

La première épreuve est dite de pilotage : l'objectif est de "moderniser" un service pour répondre à une problématique de délinquance dans les transports en commun. Le dossier est imposant et il faut rapidement faire le tri pour déterminer quels documents utiliser. La seconde épreuve est dite opérationnelle : gérer les renseignements, l'ordre public et l'investigation pendant 3 jours suite à une manifestation qui dégénère. A la fin de ces deux épreuves, il est difficile de se situer puisque je ne sais pas ce qu'ont fait les autres. Quoiqu'il en soit, tout le monde est soulagé d'en avoir terminé avec ça. Les visages sont beaucoup plus détendus qu'hier. Il ne nous reste plus que la soutenance du rapport professionnel dans une semaine. En attendant, une nouvelle liste de postes va peut-être tomber...

Lundi : c'est le jour de la soutenance. Les passages s'étalent à partir de cet après-midi jusqu'à demain midi. Normalement, on devrait avoir notre classement demain soir ou au plus tard, mercredi matin. Les heures sont longues. Je suis partagé entre l'impatience de savoir et la crainte d'être mal classé. La liste des postes éventuellement proposés a évoluée. Il n'y en a que 3, voire 4, qui pourraient m'intéresser. Cela fait peu sur 40 postes. Le stress monte, évidemment. Certains ont déjà fait part de leur souhait, ou de leurs souhaits. Certains ne disent rien. Je suis plutôt de ce côté étant donné que je ne connais pas mon classement. Pour l'heure, je dois préparer ma soutenance qui aura lieu dans quelques heures.

Mardi : tout est fini, ma dernière épreuve est terminée. Tout le monde s'interroge pour savoir si "cela a été", si on le sent bien ou pas. Difficile à dire, même si certains sortent dépités. Les plus bavards se voient derniers, les autres parlent d'autres choses. Et on reparle des postes, et on reparle du classement. Plus que quelques heures désormais avant le classement. Des bruits annoncent qu'on l'aura dès 17h. On ne sait pas trop. La liste a, quant à elle, encore évoluée. Marseille avait disparu, revoilà Marseille. Mais dans une autre direction. Plus que 3 heures à attendre.

Nous attendons tous devant le panneau d'affichage. Un personnel de l'école arrive avec la liste. Je la débute par la fin et mon nom arrive bien trop rapidement : 30ème, pas une place de choix. Mes options viennent de diminuer considérablement. J'ai le sentiment que la perspective d'un poste ensoleillé s'éloigne d'un coup. J'établis désormais une liste de postes que je ne veux absolument pas : il y en 10. 30ème, cela risque d'être juste, alors j'envisage le pire : le nord !... Nous organisons le premier amphi blanc. La première hésite entre trois postes. Nous avons donc trois scénarios différents et j'ai finalement le choix entre le nord et Fréjus St-Raphaël. Je choisis Fréjus. Les jours qui suivent, nous organisons un autre amphi blanc. Désormais deux scénarios possibles, et j'ai toujours Fréjus. Troisième et dernier amphi. Nous ne devons faire qu'un seul choix. Nous nous retrouvons dans l'amphi où nous avons passé le plus grand nombre d'heures. Le choix commence et un petit stress monte même si c'est seulement pour nous. Les postes disparaissent les uns après les autres et peu de personnes changent leur choix. Je choisis toujours Fréjus. Voilà. Je commence le 1er juillet !

©DRCPN/SDFDC/DREC/MPRPC


31 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Réactions à ce billet : 31 commentaire(s)
Afficher tous les commentaires

Marwan a dit :

samedi 29 juin 2013 20:15:00

Bonjour Adrien,

je ne peux me prononcer sur des faits dont j’ignore tout. Cependant, le plus simple, et surtout le plus normal, est de faire confiance aux policiers que vous avez rencontrés.

Bon courage pour la suite.

Adrien a dit :

mardi 11 juin 2013 20:44:00

Bonjour Marwan !

Il y a trois semaines j’ai appris mon admission au concours de Gardien de la Paix affection Ile de France. Vendredi les RG m’ont interrogés sur ma vie (enquête de moralité) et ont sortit la main courante que mon ex a porté contre moi (mon ex m’a largué en juillet dernier et n’a pas arrêté de me harceler. Suite à ses insultes, je l’ai insulté par sms et ne lui ai pas parlé depuis septembre. En novembre un major de police m’appelle pour me dire qu’elle a déposé une main courante contre moi pour harcèlement… (elle sait que je veux étre flic depuis toujours)). Les RG m’ont dit que cette main courante n’aurait pas d’incidence sur mon dossier. Qu’en pensez vous ? Ont ils dit ça pour me rassurer après que je me sois expliqué ?

PS : J’ai un casier vierge, pas de dette, mon nom ne figure pas sur le STIC, j’ai jamais fais quoique ce soit qui justifie une condamnation ou autre.

Marwan a dit :

mercredi 05 juin 2013 06:57:00

Bonjour Jean Claude,

pour répondre directement à votre question, je dirais que non. L’accès au cycle préparatoire (dispensé sous l’autorité de l’INFPN et non de l’ENSP) de 15 mois fait l’objet d’une sélection précise. Cependant, il n’est pas très sélectif pour le candidat convenablement préparé: encore peu de candidats par rapport au nombre de places offertes.

Bon courage pour la suite et ne laissez pas vos rêves de côtés … !

jeanclaude GPX 93 a dit :

dimanche 02 juin 2013 04:32:00

bonjour

tout d »abord je tiens a vous féliciter d’être professionnellement la ou vous êtes a ce jour !!!

C’est en fait un rêve que je nourris depuis un certain temps moi même et un espoir que vous insufflez à ceux qui comme moi veulent évoluer au sien de notre administration.

Je vous sollicite afin d’avoir quelques réponses concernant la formation de 15 mois a l’ENSP.

je n’ai pas pu passer le test en début d’année 2013 et donc je me cultive en attendant 2014.
Je compte aussi m’inscrire à une préparation à l’ISP ou l’IPAG dans la même année et présenter les concours de Lieutenant, Commissaire de police et également le concours de la Magistrature.

Je n’ai pas les diplômes requis mais a force de lire, de réviser et de curiosité et grâce à une excellente mémoire je me rapproche de mon but.

J’aimerais savoir s’il est possible d’accéder a cette formation de 15 mois bien entendu en n’ayant pas passer le test de présélection mais en demandant un congé de formation professionnelle pour la même durée et pour cette formation.

Marwan a dit :

samedi 01 juin 2013 08:11:00

Bonjour Léon,
n’ayez aucune crainte, des attachés ont passé et eu le concours.
Il n’y a pas de rejet de tel ou tel.

Cordialement

Léon a dit :

vendredi 31 mai 2013 20:51:00

Bonjour Marwan,

Merci pour votre blog, fort intéressant! Je suis actuellement un « administratif », pour le Ministère de l’Intérieur. Je peux et souhaite passer le concours interne de commissaire. Pouvez-vous m’indiquer si à votre connaissance des administratifs ont passé et réussi le concours interne ? N’ayant pas le pré requis des diplômes pour passer le concours externe ma crainte est qu’il puisse y avoir une réaction de rejet du corps administratif au moment des épreuves orales.
Merci pour votre réponse!
Cordialement,

Léon

Marwan a dit :

lundi 27 mai 2013 07:12:30

Bonjour à tous,
clem1 : les épreuves sont identiques. Ce qui diffère largement c'est le ratio candidats/admis, beaucoup plus favorable en interne. Mais dans ce cas il faudra être patient !
Ric5 : le plus important est peut-être de perfectionner vos méthodes de travail pour être plus efficace. Mais vous avez le temps !
Merci collègue pour les encouragements et le bilan ... !

Cordialement

un collègue a dit :

mercredi 22 mai 2013 11:22:39

Bonjour Marwan, 30eme sur 40: on dirait que tu as passé trop de temps sur ce blog et du coup cela a pénalisé tes révisions ! Bonne chance pour le sud car en dépit du soleil, il est souvent plus facile de s'intégrer dans le nord de la France.

Ric5 a dit :

dimanche 19 mai 2013 09:16:48

Salutation Marwan & félicitation pour vôtre poste à Fréjus (Bonjour au soleil surtout !)
Je suis très intéressé par le poste de commissaire de police (depuis l'âge de 15 ans, je n'ai que 17 ans pour l'instant) Je me suis énormément informé sur cette profession, la voie à suivre pour augmenter ses chances (Actuellement en 1er ES). J'espère sincèrement réussir mon entrée à la faculté de droit quitte à ne plus avoir de vie sociale... Le seul bémol, j'aimerai savoir qu'est-ce que je pourrais faire à l'instant pour faire une sorte d'introduction juridique à mon niveau scolaire (chez moi) pour me préparer au droit ? Il existe des livres vulgarisés mais ils sont trop nombreux. Que me conseillez-vous ?

Clem1 a dit :

samedi 18 mai 2013 16:37:59

Bonjour Marwan,

Je suis bien entendu conscient de l'impossibilité de présenter ce concours sans avoir suivi de cours de droit et sans aucune notion juridique. Néanmoins, je ne compte pas le présenter dès l'an prochain, mais bien travailler une année voire deux avant l'aspect juridique par le biais d'un éventuel second master (en droit cette fois). Néanmoins, cela restera inférieur à un véritable parcours universitaire orienté licence puis master de droit.

En outre, vous soulevez l'idée d'un concours interne, ce qui peut effectivement être mon cas (étant fonctionnaire stagiaire). Néanmoins, le concours interne ressemble au concours externe par le format des épreuves de ce que j'ai pu lire (peut être ai-je mal compris la brochure et la fiche "comment devenir commissaire de police" ). Savez vous en quoi ce dernier diffère du concours externe ?

Cordialement,

Clément.

Marwan a dit :

jeudi 16 mai 2013 12:08:26

Bonjour,

Merci Med pour vos encouragements. A bientôt sûrement.

Clément: quand vous parlez de l'école préparatoire intégrée, faites vous référence au cycle préparatoire intégré de l'ENSP ?
Pour le concours en lui-même, les épreuves juridiques sont obligatoires (pénal et procédure pénale / droit public). L'option permet de prendre des matières scientifiques (mathématique en l'espèce). Passer et surtout réussir le concours sans connaissances juridiques est impossible.

Concernant votre profil scientifique, il n'est pas exclu des recrutements. Vous pourrez constater que des ingénieurs sont recrutés par le voie du concours interne donc vous avez vos chances.

Je vous souhaite en tout cas de trouver la voie qui vous satisfera le plus.

Cordialement

Clem1 a dit :

lundi 13 mai 2013 14:26:10

Bonjour Marwan,

je vous adresse dans un premier temps mes félicitations pour l'affectation à Fréjus.

Actuellement en fin de Master 1, je me pose de nombreuses questions sur mon futur et en particulier sur mes choix professionnels. J'ai longtemps hésité entre deux voies assez différentes: m'orienter vers un métier de chercheur et un métier dans la police nationale. J'ai finalement choisi la voie de la recherche scientifique et je serai donc titulaire, sauf contre-temps l'an prochain d'un master 2 en géologie. Mais avec le recul de cette formation, les stages et l'expérience engendrée, je constate que la recherche ne m'enchante guère (manque de contact, d'interaction avec les autres, etc). Si je peux toujours rebondir sur d'autres métiers (ingénieurs, conseil, etc), je préférerai néanmoins suivre mes premiers souhaits (ceux qui m'emballent le plus) et c'est donc naturellement que je pense à la formation menant au métier de Commissaire.

Si je sais que de tels master (Géologie, Physique) sont tolérés pour la présentation du concours, je n'ai rien trouvé sur la faisabilité de ce concours avec de tels cursus (aucune base de droits). Je souhaite postuler à l'école préparatoire intégrée après mon M2, ce qui me laisse un an pour faire du droit éventuellement (j'ai fais deux années de classe prépa scientifiques et je ne suis donc pas trop inquiété par le rythme imposé).

Je me demande si vous avez eu l'occasion de côtoyer des candidats, stagiaires provenant de telles filières scientifiques au cours de votre formation? Savez vous si l'on peut s'en sortir dans la classe préparatoire en ayant un certain retard en droit (que je suis prêt à rattraper l'an prochain éventuellement...) ?

Je vous remercie d'avance.

Clement

Med a dit :

vendredi 10 mai 2013 09:54:01

Bonjour Marwan,

Une fois encore, je vous souhaite toutes mes félicitations pour ce choix de poste splendide!!!
Nous nous sommes rencontrés au 3/6 alors que vous étiez en stage à la bsu, on discutait de nos anciens patrons respectifs, j'espère que tout se passe bien pour vous?
À bientôt!!!

Marwan a dit :

mardi 07 mai 2013 19:53:03

Bonjour Jean,

1/ En sortie d'école, de nombreux postes opérationnels sont disponibles dans des services de voie publique (ordre public ou pas d'ailleurs). Parfois même en CRS. Le MO peut s'exercer autant en CRS qu'en sécurité publique. POur les postes sortie d'école en CRS, c'est d'ailleurs l'essentiel de l'activité d'un jeune commissaire qui sera responsable des services effectués sur sa zone.
2/ Toute sa carrière de commissaire en CRS ? Cela me paraît difficile mais pas impossible. Il faudra beaucoup déménager en tout cas.
3/ Il est vrai qu'en entrant à 45 ans, la carrière est plus courte donc c'est logiquement plus compliqué de finir inspecteur général. Cre divisionnaire ou contrôleur c'est par contre commun pour un cre issu du concours interne.
4/ Le nombre est variable (de 5 à 12 selon wikipédia !).

Cordialement

Jean Richie a dit :

mardi 07 mai 2013 12:18:56

Bonjour Mr le Commissaire Stagiaire,

Je suis actuellement Etudiant en Droit dans une grande Université du Sud du Pays, et en parrallèle "Officier Marinier" de Réserve au sein de la Marine nationale (équivalent à Sergent dans l'Armée de Terre), je suis déterminé et trés motivé pour devenir Commissaire de Police;

Cependant, certaines questions me titillent:
1/ Je suis fortement motivé par les unités de types "opérationnelles" du Maintien de l'ordre, les CRS, mais j'aimerai savoir quelles sont les fonctions que l'on attribue à un jeune CRE sorti d'Ecole (conc Externe ou interne)?? Ont ils la chance de participer à des missions de commandement ou sont ils seulement cantonnés à des fonctions d'administrations?
concretement, quelles fonctions exerce un CRE aprés sa sortie d'Ecole dans les unités "CRS"? (peut il faire du MO sur le terrain, peut il vivre comme les missions de ses hommes sur le terrain?

2/Est il possible de faire toute sa carriere de Policier "commissaire" chez les CRS?

3/ Autre question, est il vrai que lorsque l'on provient du recrutement "interne" l'ensemble de la hierarchie des CRE est totalement inaccessible? (CRE, CRE divi, inspecteur puis controleur)??

4/ Enfin, de combien de compagnie se compose une direction zonale?

Respectueusement
Jean Richie

David a dit :

lundi 29 avril 2013 21:50:48

Bonjour Marwan

Je vous remercie pour votre réponse qui m a éclairée et rassurée également. Je fais en effet la distinction entre les rôles de commissaire et celui d officier qui sont bien distincts et ma motivation porte bien sur ceux de commissaire.

Cordialement

David

Marwan a dit :

dimanche 28 avril 2013 09:27:43

Bonjour,

selon moi, les métiers de commissaire et d'officier sont différents, même si il peut y avoir des similitudes d'attributions entre un jeune commissaire et un commandant fonctionnel chef de circonscription. Comme vous, je ne considère pas qu'il soit indispensable de passer par la case officier (tout en considérant que toute expérience valorise son propre profil). Le jury ne voit pas cela d'un mauvais oeil, ne vous inquiétez pas pour cela. Il faut simplement que vos motivations à exercer les fonctions de commissaire de police soient en rapport avec le métier.
Cordialement

David a dit :

samedi 27 avril 2013 23:30:23

Bonjour Marwan

Félicitations pour votre parcours. Je suis moi même gardien de la paix comme vous l étiez. J aimerais également tenter le concours de commissaire en interne. J avais d ailleurs réussi les écrits en externe il y a quelques temps mais je m interrogeais sur le grand oral.

La plupart des admissibles sont lieutenant ou capitaine et je me demande comment le jury perçoit un gardien de la paix qui tente directement le concours de commissaire. Pour certains la logique étant qu il faut être officier. Ce avec quoi je ne suis pas d accord puisque une bonne moitié des commissaires en poste n ont jamais été officier.

Comment selon vous peut on se justifier face au jury ?

Je vous remercie

David

kévin a dit :

lundi 15 avril 2013 08:48:38

Bonjour Marwan,
Tout d'abord félicitation pour ton parcours et ta nouvelle affectation.
Je passe les concours d'officier et de commissaire et je m'interroge au sujet des affectations.
Sans bien sûr nous communiquer la liste de ces affectations, pourrais-tu nous dire si il est envisageable d'avoir un poste dans le sud-ouest et quelles sont plus ou moins les chances d'en obtenir un?
Etant originaire de toulouse je me demande si il est possible pour un commissaire de faire sa carrière en restant dans la région, ou au contraire si avec la mobilité géographique un commissaire ne passe pas sa carrière à déménager aux quatre coins de la France.
Au final, est-il possible de s'installer dans un coin et d'y faire carrière?
Cordialement.

Marwan a dit :

mercredi 10 avril 2013 20:04:38

Bonjour
merci Faby.
Frédéric: pour être précis, nous sommes notés sur 240 points ventilés: 50+50 pour les épreuves (pilotage et opérationnelle), 60 rapport et 40 soutenance, et 40 d'engagement pédagogique.
Au cours de la scolarité nous validons des modules techniques mais qui n'entrent pas dans le classement (police administrative, police judiciaire, renseignement, partenariats ...).
Cordialement

Frédéric a dit :

mercredi 10 avril 2013 16:16:13

Bonjour Marwan,

Félicitations pour votre poste à Fréjus, et merci pour vos articles très intéressants pour quelqu'un qui souhaite épouser la carrière de commissaire de police...

J'ai compris à votre article que les 2 épreuves (de pilotage et opérationnelle) comptent pour 40% de la notation finale qui détermine le classement ; et qu'il y a par ailleurs la soutenance du rapport professionnel.
Cette soutenance compte-t-elle pour les 60% de notation restant?
(C'est-à-dire : les 18 mois de scolarité sont-ils uniquement notés sur ces "2 épreuves + soutenance", ou y-a-t-il par ailleurs tout au long de la scolarité une notation continue des différents enseignements ?)

Je vous remercie à l'avance.

faby77 a dit :

mardi 09 avril 2013 16:28:36

encore félicitation pour ton poste,une année que je suis ton parcours, que de belles perspectives.
bon classement 30 sur 40.
Tu voulais du soleil avec frèjus, tu seras servi... le dernier stage prise de poste de 6 mois et après prise de poste officiel le 1er septemenbre.
Merci pour tous car avec j'ai appris plein de choses pendant cette année,
Bel exemple pour les futurs collègues ou ceux qui voudraient suivre ton parcours.
cordialement,

Dorian a dit :

vendredi 05 avril 2013 11:17:06

La dernière fois que je les ai appelé ils n'avaient pas d'information... Mais je vais réessayer avec un léger espoir. Merci de la réponse qui a été rapide en tout cas happy

Ads a dit :

jeudi 04 avril 2013 16:12:18

Dorian essaye de contacter ton SGAP ou bien le commissariat ou tu la déposé ton dossier pour avoir des infos, mais ne t'inquiéte pas c'est toujours un peu long l'incorporation en école.

Cordialement

Dorian a dit :

mercredi 03 avril 2013 16:40:27

Bonjour, excusez moi de poster ce message ici mais je ne sait pas ou le mettre. depuis septembre je suis apte a intégrer une ecole ADS et depuis aucune nouvelles. savez vous quand sera la prochaine rentrée ? J'ai échoué au concours GPX donc j'aimerais bien le passer en interne par la suite.
Encore désolé mais je ne trouve aucune informations et personne n'arrive a me repondre ( par telephone ou par mails ). Cordialement Dorian

Et bravo a ceux qui mettent des informations sur ce blog =)

POLICE a dit :

mardi 02 avril 2013 19:01:50

Bonjour Marwan, qu' elle poste aierez vous avoir et si vous pouvez nous faire un article sur la scolarité de commisaire

Merci

Marwan a dit :

mardi 02 avril 2013 16:32:53

Félicitations Sacha pour cette première étape.
Bonne continuation et bon courage !

Ads013 a dit :

mardi 02 avril 2013 14:59:20

Félicitation Marwan, je suis tes articles depuis le début et cela me donne également envie de faire comme toi, j'ai réussi l'écrit du GPX interne Idf il me reste l'oral et le sport aprés je pense passer par la voie interne.
Bonne continuation

sacha-geymetsaintmartin@bbox.fr a dit :

mardi 02 avril 2013 14:57:49

Félicitation Marwan, je suis tes articles depuis le début et cela me donne également envie de faire comme toi, j'ai réussi l'écrit du GPX interne Idf il me reste l'oral et le sport aprés je pense passer par la voie interne.
Bonne continuation

Marwan a dit :

mardi 02 avril 2013 14:41:13

Bonjour,

dans la rubrique Promopol vous aurez toutes les informations nécessaires ( http://www2.blog-police-recrutement.com/ ). Notamment celles relatives aux lieux d'affectation et aux modalités d'inscription.
Cordialement

DUGAUTIER a dit :

mardi 02 avril 2013 13:09:59

bonjour,

je suis né le 17 mai 1995 et après mon BAC TMVA fin juin, j'envisage de rentré dans la police nationale. Mon problème est: je ne sais pas où me renseigner car j'aimerais exercer sur la région parisienne.
Dois je passer un concours où aller à l'école de police sur OISSEL?
Peut on retirer un dossier d'inscription en ligne pour la région parisienne?

En vous remerciant de votre réponse afin de me guider pour la rentrée prochaine

Cordialement .M DUGAUTIER


Les contributeurs inactifs

Le blogueur


Marwan Marwan [11 billets]
Commissaire de police en commissariat

Par le même auteur


Jury de concours

19 juin 2014

Après avoir réussi l'épreuve écrite, les candidats à l'emploi d'adjoint de sécurité (ADS) passent l'épreuve...


Un démon au paradis

30 juillet 2013

Depuis quelques jours je suis sur mon poste. Je suis encore stagiaire et mon prédécesseur toujours en poste : c'est...


Officier...du Ministère Public

14 juin 2013

Ma scolarité touche à sa fin comme la dernière période de stage commencée il y a deux mois. Ce stage, dit «...


Dernier stage en directions spécialisées

25 février 2013

La scolarité de commissaire de police s'articule autour de 4 périodes de stages. Les deux premières concernent la...


Stage de maintien de l'ordre à Oissel

31 octobre 2012

Depuis une semaine, je suis à l'École Nationale de Police de Oissel, petite ville de Normandie à la périphérie...