Les billets rédigés par Jérémy


  • Par Jérémy
  • Brigadier à la brigade de police secours
  • 15/02/2017
  • 6 commentaire(s)
La matinée est calme. La radio crépite et nous annonce plusieurs individus armés dans les parties communes d’un immeuble.Nous sommes juste à côté et mettons pieds à terre en demandant plus d’informations : le nombre d’individus, leur description, de quelle arme parle-t-on ?Dans le même temps, nous enfilons les gilets pare balles lourds présents dans notre véhicule.L’adrénaline est bien présente et chacun se focalise sur la voix de l’opérateur radio. Une dizaine...

  • Par Jérémy
  • Brigadier à la brigade de police secours
  • 01/12/2016
  • 2 commentaire(s)
Il y a aussi les habitués pénibles… alcooliques, ramassés régulièrement en ivresse publique et manifeste. Souvent marginaux, sales et porteur de diverses maladies (poux, gale, pneumonie…) aucun fonctionnaire ne va s’occuper d’eux avec plaisir. C’est une partie ingrate du métier, mais si la police ne s’occupe pas de ces personnes, allongées au sol ou vociférant dans la rue en inquiétant les passants, qui le fera ? Nous sommes une des rares institutions publiques dont les...

  • Par Jérémy
  • Brigadier à la brigade de police secours
  • 24/11/2016
  • 2 commentaire(s)
Lorsque l’on travaille sur la voie publique, une chose importante est de connaître son territoire et la population qui y évolue.Certains policiers vont être très physionomistes, connaître les délinquants, les lieux où ils ont leurs habitudes et exceller dans ce domaine (c’est souvent le cas chez les fonctionnaires travaillant en brigade anti criminalité). Pour les autres, il sera facile de rapidement connaître les « habitués ». Il peut s’agir du délinquant notoire...

  • Par Jérémy
  • Brigadier à la brigade de police secours
  • 07/09/2016
  • 3 commentaire(s)
Voici une petite anecdote sur les hauts et les bas du genre humain.Il y a de cela quelques années, je profitais d’une pause dans le commissariat entre deux patrouilles.Passant devant les cellules abritant les gardés à vue (GAV), je remarque l’un d’entre eux frapper aux carreaux pour attirer mon attention. Un gaillard d’un mètre quatre-vingt-dix, la quarantaine, avec un accent slave très prononcé, plutôt calme. Il désire juste être emmené aux toilettes.N’étant pas...

  • Par Jérémy
  • Brigadier à la brigade de police secours
  • 24/03/2016
  • 4 commentaire(s)
Rejoindre la Police nationale est une réelle vocation, laquelle me suit depuis mes 11 ans. Mon parcours scolaire s’est donc tout naturellement orienté, après un BAC économique et social, vers l’université de droit jusqu’en deuxième année. Visant à l’origine le concours de lieutenant de police, la réussite de celui de gardien de la paix m’a fait entrer dans l’administration par « la petite porte » en 2005.Je ne regrette absolument pas ce choix, ces dix années...

Les contributeurs inactifs

Le blogueur


Jérémy Jérémy [5 billets]
Brigadier à la brigade de police secours