Un métier, une carrière, un avenir

Je voulais être gardien de la paix !

24 mars 2016
3 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


À 20 ans, on est souvent en proie au doute dans l'orientation professionnelle.

Après mes études, je n’ai pas échappé à cette règle. Quel serait mon métier ?

Pouvais-je répondre à cette question sans m’interroger sur les raisons d’un engagement ?

J'avais des valeurs sur lesquelles je pouvais m’appuyer. Ces valeurs simples, l’école me les avait transmises : la liberté, l'égalité, la fraternité et la laïcité. Ces principes, socle de notre République, je voulais les protéger. Être un gardien de la paix.

Voilà, je voulais être gardien de la paix !

Après réflexion, j'ai donc préparé mon concours et réussi mon entrée dans la Police nationale en avril 1999.

Depuis, j'ai pu découvrir les nombreuses opportunités de carrière qu’offrait la Police nationale. Le panel de métiers est assez large.

Tout comme des Français connaissent les unités spécialisées (BAC, RAID, police judiciaire) mais les spécialisations sont nombreuses dans les domaines de la formation, de l'informatique, scientifiques, des langues ou encore du renseignement. Chacun peut apporter ses compétences ou les développer.

Grâce à cette diversité, j'ai pu exercer différentes fonctions durant mes 17 années : police de proximité, groupe régional d'intervention, police des transports, police technique et scientifique.

Oclaesp

La récente mutualisation entre les forces de police et de gendarmerie m’a permis d’intégrer le groupe des relations internationales au sein l'office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP)

Cet office dépend de la direction générale de Gendarmerie nationale (DGGN)

Les thématiques que nous avons en charge sont multiples : la lutte anti-dopage, la lutte contre les médicaments falsifiés, la protection des espèces protégées, la lutte contre le trafic des déchets, l’agroalimentaire et l'usage de pesticides interdits.

Nous avons la chance de pouvoir travailler avec des conseillers sport, écologie ou encore santé issus de leurs différents ministères de tutelle.

Mon poste me permet de dialoguer, de coopérer avec les différents acteurs internationaux (organisations non gouvernementales, polices étrangères, Interpol, Europol ou organismes européens…) et me donne l'opportunité de partager nos expériences avec nos homologues étrangers.

Ces expériences et d’autres encore, seront également partagées avec vous sur le blog.

À très bientôt


3 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Réactions à ce billet : 3 commentaire(s)
Afficher tous les commentaires

Jamel a dit :

lundi 08 octobre 2018 13:36:48

Postuler OCLAESP

Bonjour

J ai signé mon contrat cette année dans la réserve civile de la police nationale. J aimerai bien intégrer ce service. Je suis actuellement en activité dans l automobile occupant un poste Administrateur înformatique.
Merci pour votre retour
Cordialement
Jamel

Chloé a dit :

mardi 18 octobre 2016 22:29:47

Recrutement OCLAESP

Bonjour Monsieur, Madame,

Ayant beaucoup de mal à tr

  • ouver des informations sur l'OCLAESP j'aimerais également savoir comment y entrer? Actuellement en licence de droit j'aimerai devenir officier de police pour ensuite rentrer à L'OCLAESP .
  • VIRGINIE a dit :

    jeudi 16 juin 2016 10:32:00

    REJOINDRE OCLAESP

    Bonjour,

    Je souhaiterai savoir comment fait-on pour rejoindre se service?
    Je suis ingénieure en environnement et je travaille pour une entreprise privée dans la collecte des déchets.

    Je viens d'apprendre l’existence de cette unité liant la police nationale et la gendarmerie. Je serai très intéressée d'y apporter mes compétences et mon grand intérêt pour la défense de l'environnement, mon métier depuis environ 7 ans.


    Merci


    Les contributeurs inactifs

    Le blogueur


    Jean-François Jean-François [1 billets]
    Brigadier au groupe des relations internationales