Un métier, une carrière, un avenir

Le concours

24 février 2015
2 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


concours ingénieur pts

Me voilà un mercredi midi, devant l’un de ces grands centres d’examens qui accueillent des épreuves pour tous les types de concours : il y a quelques semaines, j’ai reçu une convocation pour l’épreuve de tests psychotechniques. C’est une épreuve qui a lieu environ un mois et demi avant l’épreuve orale d’admission.
Nous sommes nombreux ; l’ambiance est cordiale ; nous discutons de nos parcours respectifs ; certains se connaissent déjà, ils sont collègues.
Tous les candidats aux concours internes et externe d’ingénieur de la Police Technique et Scientifique, toutes spécialités confondues, ont été convoqués en même temps. Mais chacun dans un centre d’examen proche de son lieu de résidence : Lyon, Paris, Lille, Marseille, Bordeaux …
Nous voilà, donc, à plancher durant trois heures sur des QCM pour montrer que nous avons deux sous de réflexion, que nous savons aligner trois mots de français et que nous ne sommes pas des dangers pour la société. Ici, les règles sont clairement définies et parfaitement respectées. Il faut éviter la moindre contestation : par le passé, certains concurrents malheureux ont été procéduriers … :-(
Je n’ai qu’un regret : je n’aurai jamais, je pense, la réponse à certaines questions sur les imbrications de figures géométriques :-(.

Autre jour, autre lieu ! C’est la dernière semaine de juin. Je suis à Ecully, au siège de la sous-direction de la police technique et scientifique (SDPTS). J’ai dans ma poche une clef USB qui résume ma vie en quelques transparents : je suis convoqué à 14 h devant le jury.
Tous les concurrents pour une spécialité donnée sont convoqués le même jour à la même heure. Nous passons par ordre alphabétique. Cela s’éternise jusque tard ; certains défavorisés par un nom de fin d’alphabet auront des soucis de billet de train.
Là encore, les règles sont strictes et respectées, égalité des chances oblige. C’est protocolaire : un membre du jury met un chronomètre afin de nous arrêter au bout du temps imparti. Même si nous n’avons pas terminé notre phrase.
Le jury est composé de sept personnes : officiers de police (commissaires et supérieurs), psychologue et spécialistes du domaine. C’est également une nouveauté de cette année : ils étaient le double les années précédentes.
Tous les jurys de concours d’ingénieur de PTS ont lieu la même semaine. Chaque jour une spécialité différente.
Il ne faut pas attendre longtemps avant le résultat : il est publié le lundi qui suit les épreuves orales. La rigueur administrative a aussi ses avantages.
Juste avant de partir en vacances, j’apprends la bonne nouvelle : je vais probablement rentrer dans la grande maison !
Cependant, il reste encore deux étapes avant de devenir Ingénieur de Police Technique et Scientifique stagiaire : l’enquête de moralité et la visite médicale.


2 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Réactions à ce billet : 2 commentaire(s)
Afficher tous les commentaires

Emilie a dit :

jeudi 13 août 2015 12:21:32

Diverses questions concernant le métier d'ingénieur de la PTS

Bonjour,

Je suis actuellement titulaire d'un Licence Sciences de la Vie et je me suis toujours intéressée à la Police Technique et Scientifique, et plus précisément au métier d'ingénieur.

A ce sujet je me pose diverses questions, sûrement pas toutes pertinentes, et j'espère que vous pourrez y répondre quand le temps vous le permettra bien sûr.

Dans un premier temps j'aurais aimé savoir ce que signifie "titres et travaux" que l'on doit présenter durant le concours externe ...
Ensuite, bien que je sois quasiment sûre de la réponse, une fois que l'on a le concours j'ai vu qu'il fallait faire une formation avec 10 semaines à Nîmes et quelques semaine à Ecully. Je me demandais si cette formation se faisait obligatoirement après l'obtention du concours ou si on pouvait la remettre à plus tard et par conséquent entreprendre le métier pus tard.

Voilà pour l'instant je n'ai que cela comme questions.

Merci d'avance pour votre réponse.

Cordialement,

Emilie

L'équipe du blog a dit :

vendredi 14 août 2015 13:57:00

Concours externe sur titre et travaux

Bonjour Émilie,

Dans la phase d'admissibilité du concours, votre sélection sera opérée sur dossier. Lors de sa constitution, vous devrez préciser :
- les diplômes, les titres universitaires et professionnels obtenus.
- Les travaux élaborés dans le cadre de vos études d’ingénieur ou cursus professionnel, en rapport avec le profil de poste dans la spécialité choisie. Suivra ensuite l'épreuve d'admission.
Si vous êtes admis, vous serez affectée dans un service de police et vous suivrez une formation initiale obligatoire, qui devra être suivie dans son intégralité.

Cordialement
L'équipe du blog.

Justine et Laurie a dit :

mercredi 11 mars 2015 19:34:22

Questions à propos du métier d'ingénieur PTS

Bonsoir,

Nous sommes étudiantes en première année de licence de biologie et dans le cadre de recherches pour notre orientation, nous aimerions en savoir plus sur le métier d'ingénieur de la Police Technique et Scientifique.
Nous avons donc plusieurs questions:
Tout d'abord, quel a été votre cursus avant d'entrer dans la police scientifique? Y'a t-il un "cursus type" ou un cursus permettant de maximiser les chances de réussir? Quelles sont les techniques d'analyses les plus utilisées dans la police scientifique?
Ensuite, nous avons cru comprendre que le métier d'ingénieur comportait une grande part de responsabilités administratives, mais en quoi consistent-elles? La gestion des équipes de techniciens laisse t-elle encore le temps de pratiquer des analyses? L'ingénieur doit-il aller lui même sur le terrain ou est-ce le rôle des ASPTS?

Nous vous remercions par avance de votre réponse,

Cordialement
Justine et Laurie

Edmond a dit :

mardi 24 mars 2015 15:24:20

Cursus pour devenir Ingénieur de PTS

Bonjour Justine, Bonjour Laurie,

Il y a beaucoup de spécialités dans la Police Technique et Scientifique (PTS) : Balistique, Biologie, Chimie, Identité Judiciaire, Informatique …
Je crois qu'il y a autant de cursus « type » que de poste d'ingénieur : nous sommes peu nombreux et notre parcours scolaire semble moins importer que nos compétences.
J'ai été recruté, comme beaucoup d'ingénieurs, sur titres et travaux. Mais mes travaux et mes compétences semblent avoir plus intéressé les membres du jury que mon cursus scolaire.

Nous utilisons plusieurs techniques d'analyses, la plupart documentées sur internet : votre moteur de recherche préféré saura vous donner une idée. Mais par pitié : ne prenez pas pour argent comptant ce qui est montré dans les séries télévisées comme les Experts ou NCIS. Les techniques qu'ils emploient sont, pour une grande partie, futuristes et pour celles qui sont déjà disponibles, la plupart nécessitent un budget dont la Police Technique et Scientifique ne dispose pas. Et puis on n'a, bien souvent, pas besoin de sortir la « grosse artillerie » pour obtenir de bons résultats.

Effectivement, Ingénieur de Police Technique est Scientifique est le premier grade PTS qui fait partie de la catégorie « A » de la fonction publique, celui d'encadrement, de conception, de direction … La plupart des ingénieurs sont responsables d'une équipe ou d'un service.
Personnellement, j'ai encore un petit peu de temps pour travailler dans ma spécialité, mais la gestion d'équipe me prend beaucoup de temps. Je crois que certains ingénieurs, à la tête d'équipes d'une centaine de personnes consacrent tout leur temps à la direction.
Donc, oui, en tant qu'ingénieur, nous avons une grande responsabilité administrative, notamment en gestion de personnel. Nous n'avons pas vraiment le temps d'aller sur le terrain ou de faire des analyses. Mais les compétences de spécialistes acquises lors de notre cursus ou de nos travaux professionnels nous permettent de comprendre les problématiques soumises par nos collègues et les transmettre aux actifs qui n'ont notre niveau d'expertise scientifique.

Cordialement,
Edmond


Les contributeurs inactifs

Le blogueur


Edmond Edmond [5 billets]
Ingénieur de PTS

Par le même auteur


Un autre jour spécial

4 février 2016

11 mois plus tard, le choc fut le même. Nous étions un petit peu plus préparés, mais l’ampleur de la...


Un jour spécial

3 février 2016

Nous sommes mercredi. Comme d’habitude, à cette heure, je m’apprête à aller déjeuner. Alors que je finis ce...


Les dernières formalités

13 janvier 2016

Parti en vacances le cœur léger, je ne m’attendais pas à avoir un appel du commissariat.Surtout à peine deux...


Des mots sur un mur

8 décembre 2014

Nous sommes mercredi soir, à la fin de l'hiver. Il fait nuit, il fait froid. Je dois encore attendre  une...