Un métier, une carrière, un avenir

Le métier de commissaire vu par un interne

2 juillet 2012
24 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


En réponse aux interrogations de ma collègue, je me suis à mon tour prêté au jeu de l'interview en répondant à ces questions. Voici donc mon point de vue, comme promis.

Quelle image avais-tu du commissaire en tant que gardien de la paix ?
C'est difficile de répondre à cette question car tout dépend du lieu, des personnes et des personnalités concernées. Mais pour ce qui me concerne, je fais une réelle différence entre les deux directions dans lesquelles j'ai travaillé.

En commissariat, le commissaire c'est le "patron". Il est situé au sommet de la chaîne hiérarchique dans le service. Comme en sécurité publique, ton métier c'est d'être dehors, en tout cas quand tu sors d'école, j'ai longtemps eu du mal à cerner ses attributions. Et puis le gardien n'a pas vocation à travailler directement avec le chef de service.

En CRS, le commissaire exerce ses missions au sein des directions zonales. De sorte qu'en compagnie, la plus haute autorité présente est un commandant et pas un commissaire. Il est donc une autorité très éloignée des troupes au quotidien.

Tu ne faisais donc aucune différence entre les commissaires issus des concours internes et externes?
Non, effectivement, je ne me posais même pas la question. Même si les plus jeunes devaient logiquement être externes, je n'ai pas vraiment trouvé de différences. Nos interlocuteurs privilégiés étaient plutôt les officiers. Et même pour eux, je ne me posais pas cette question. Honnêtement en 10 ans, je n'ai pas eu des dizaines de commissaires comme chef de service. La hiérarchie pour un gardien, c'est l'officier et les gradés.

Tu n'avais aucune crainte en rejoignant l'ENSP par rapport à tes nouveaux collègues anciennement officiers ?
Un peu mais au début une grande majorité ne savait pas que j'étais gardien ! Donc c'était assez simple. Et une fois qu'ils l'ont su rien n'a changé. Et puis certains anciens officiers étaient aussi gardiens avant, donc tout c'est fait simplement.

Qu'est ce qui est le plus difficile pour toi maintenant que tu es commissaire?
La police, c'est une grande famille où tout le monde se tutoie, on y tisse des relations particulières nées d'événements inhabituels. Devoir mettre de la distance avec tous les policiers que l'on rencontre est parfois difficile. J'ai l'impression de ne plus pouvoir partager les difficultés du métier avec eux. Comme si j'étais désormais placé en dehors de l'action. C'est une des raisons pour laquelle recroiser mes anciens collègues est un réel plaisir.
Cela étant, c'est une réalité à laquelle il faudra s'adapter : le positionnement hiérarchique impose de ne pas être trop familier car le commissaire a aussi, parfois, un rôle de sanction.

Comment percevait-on ton ambition ?
Disons que passer le concours d'officier semble plus logique pour tout le monde, qu'il s'agisse des gradés et gardiens ou des officiers. Peut-être parce qu'on n'imagine pas qu'un gardien puisse avoir celui de commissaire, peut-être parce le métier de commissaire est plus éloigné de celui de gardien que celui d'officier... En tout cas, les opinions sont assez partagées et il est difficile de ne pas passer pour un excentrique en prétendant vouloir être directement commissaire. C'est une démarche qui ne provoque pas beaucoup de soutien et il est difficile de ne pas passer pour un rêveur.

Par rapport à ton entrée dans la police, tes motivations sont-elles toujours les mêmes ?
Je pense que oui, sinon cela signifierait que le commissaire n'est pas un policier. Effectivement, les moyens sont différents mais le but est le même. C'est comme comparer le métier d'un gardien en police secours, en CRS ou en PJ : le quotidien est totalement différent et pourtant on a le même grade et le même métier.

Dans quelques jours les élèves commissaires vont défiler sur les champs, avais tu déjà défilé lors de ta scolarité gardien ?
Non et j'avoue avoir évoqué cet événement lors de mon grand oral dans mes motivations. Cela a fait sourire mais c'était sincère même si je sais qu'on va passer beaucoup de temps à attendre. C'est un moment très important pour moi. Défiler sur les champs... le symbole est tellement fort !

©DRCPN/SDFDC/DREC/MPRPC


24 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Réactions à ce billet : 24 commentaire(s)
Afficher tous les commentaires

Marwan a dit :

mardi 30 octobre 2012 14:20:50

Bonjour Manu,
désolé pour la réponse tardive.
mettez à la poubelle vos bouquins de 2006 ... tellement de choses ont évoluées qu'il vous faut absolument renouveler votre bibliothèque !
Par ailleurs, comme vous l'écrivez, multiplier les préparations n'est pas une bonne idée, sauf si elles se complètent (une sur la culture générale et une autre en droit par exemple). Si elles traitent les mêmes matières, évitez.
Enfin, il est normal que cela vous "refroidisse". Le programme est important. Jusqu'au jour "J" vous aurez peut être encore le sentiment de ne pas être prêt. N'en tenez pas compte, pas plus que des sujets que vous pourriez lire et pour lesquels, aujourd'hui, vous n'avez aucune réponse. Le temps viendra où tout sera plus clair.
Bon courage.

Manu a dit :

lundi 08 octobre 2012 09:20:47

Bonjour Marwan,

Effectivement, je viens de m'inscrire à la préparation de Clermont Ferrand au format CD-Rom.
Je sais qu'elle est très lourde et que je vais devoir m'y mettre dès maintenant même si je ne recevrai les cours qu'en début d'année prochaine.
J'ai récupéré des manuels de préparation de 2006 et j'ai pu voir que le niveau est très très élevé, ça m'a un peu refroidi je dois dire !

J'ai également fait quelques recherches sur le net et j'ai vu que le CNED proposait moyennant finance une préparation au concours de commissaire.

Je ne sais pas si c'est une bonne chose de cumuler les 2 formations simultanément !

En d'autres termes, il faut s'y mettre sérieusement.

Je vous remercie de m'avoir répondu.

Cordialement

Manu

Benoit a dit :

dimanche 07 octobre 2012 19:25:27

Merci beaucoup Manu

Marwan a dit :

vendredi 05 octobre 2012 19:01:07

Bonsoir Manu,

vous êtes inscrit à la préparation par correspondance, n'est-ce pas? Si c'est le cas, penchez vous sur le programme avant de commencer la préparation car vous aurez peu de temps pour faire les devoirs et apprendre les cours. Ayez déjà parcouru tout le programme, surtout en droit si vous n'en avez jamais fait.
Pour les ouvrages, essayez de couvrir le programme avec le moins de livres possible pour faciliter vos révisions. Pour le contenu, évitez les résumés ou ouvrages de synthèses qui ne sont pas assez précis. Pour votre temps libre, effectivement, il va falloir le consacrer au concours pendant un certain temps ... le programme est lourd. Impossible de faire autrement que de travailler à la moindre occasion pendant plusieurs mois.

J'espère avoir répondu.

Cordialement

Manu a dit :

vendredi 05 octobre 2012 08:55:02

Bonjour Benoît,

Je suis Gardien de la Paix, (école en 2000).
Je suis rentré dans la police en étant hypermétrope avec 7/10éme à chaque œil. Ca ne m'a pas posé de problème particulier. Cependant, je ne peux t'assurer ton entrée dans la police avec ta dioptrie.
Je ne savais (et ne sais toujours pas) nager, ce n'est pas un critère obligatoire !

Le mieux est de te renseigner auprès du service recrutement de la police nationale :
mail : info.police-recrutement-paris@interieur.gouv.fr
tel : 01-53-60-56-66 / 01-69-33-76-36

Cordialement

Manu

Benoit a dit :

mercredi 03 octobre 2012 20:26:25

Bonjour,
Actuellement en classe de 3eme cette année, je voudrait devenir gardien de la paix de la police nationale depuis tout petit mais je porte des lunettes et je ne sais pas nager cela pose t-il problème. Il parait que la limite des verres est 3 dioptrie moi j'ai 2.00 et 2.50 donc normalement pas de problème. Merci de me répondre.

Manu a dit :

mercredi 26 septembre 2012 13:58:07

Bonjour Marwan,

Tout d'abord je tiens à vous féliciter pour votre parcours professionnel qui est un exemple.
Je me présente succinctement.
Je suis actuellement Gardien de la Paix et je me suis inscris pour préparer le concours de Commissaire de Police via la formation de Clermont.
Je suis titulaire d'un BTS Comptabilité-Gestion.
Comme vous pouvez le constater, je n'ai aucune formation en droit.

Je souhaiterai me préparer au mieux pour cette formation qui débutera début 2013 afin de passer le concours de 2014 voire 2015 si je ne suis pas au point.

Auriez vous quelques ouvrages, conseils, méthodologie qui pourraient m'aider dans ma préparation.

Autre point important. J'ai l'impression de devoir consacrer tout ou partie de mon temps libre à dévorer des livres afin emmagasiner un maximum d'information.
Est ce vraiment la bonne méthode ?

Je vous remercie d'avance pour votre réponse.

Respectueusement,

Manu

Marwan a dit :

samedi 15 septembre 2012 07:55:29

Bonjour Audrey,
je pense que vous avez fait le meilleur choix d'orientation étant donné les épreuves du concours. Si le concours est difficile ? J'imagine que oui. Il y a peu de postes pour beaucoup de candidats dont le niveau est très souvent supérieur à celui exigé.
Concernant votre orientation ultérieure au sein de la police: les procédures d'intégration d'unités spécialisées varient. En règle générale, il faut avoir de l'expérience même si dès la sortie d'école des postes peuvent être proposés, mais j'en doute. Une bloggeuse fait partie de la brigade équestre, elle saura vous dire si les officiers montent ou pas. Quant au tourisme dans la police, il est inexistant, en tout cas dans la forme que vous imaginez ....!
Enfin pour les salaires, tout est accessible sur le net. Je vous conseille d'aller sur les sites des syndicats de police qui offrent les grilles complètes (de gardien de la paix à Directeur de service actif).
En espérant avoir répondu à vos questions.
Cordialement

Audrey a dit :

lundi 10 septembre 2012 13:49:06

Bonjour.
& félicitation pour votre parcours !

Je m' appelle Audrey, je vais avoir 20 ans.
J' ai un Bac littéraire en poche, et j' attaque ma 2ème année en Fac Droit.

Passionnée depuis toujours par la police, je rêve de l' intégrer (oui, c' est ce que l' on peut appeler une véritable vocation !).
C' est donc tout naturellement que je me suis orientée en fac de droit dans l' espoir d' obtenir une Licence (Bac+3) pour tenter ensuite le concours de lieutenant de police.

Toutefois, je me pose aujourd'hui beaucoup de questions quant à mon orientation professionnelle !
J' ai donc plusieurs questions à vous soumettre. Si vous pouviez m' éclairer sur certains points, je vous en serait très reconnaissante. Je me permets de m'adresser plus particulièrement à vous, puisque vous êtes actuellement à l'ENSP.

1. La voie que j' ai décidé de suivre est-elle idéale où peut-on prendre un autre chemin pour devenir officier de police ?

2. Le concours d' entrée à l' école d' officier de police nationale, est-il réputé difficile ? Qu' attendent-ils réellement de nous ? (Notamment au niveau du domaine juridique)

3. 3 branches de la police nationale me tentent : La brigade équestre, La brigade pour mineur, La brigade criminelle.
Auriez-vous des informations intéressantes à leur sujet ? (nombre de place à pourvoir, qualités requises, etc...)
Je m' intéresse aussi beaucoup au secteur touristique : des suggestions de carrière professionnelle, à ce propos ?

4. Niveau salaire, à combien l' estimez-vous (si cela n'est pas trop indiscrêt) pour un jeune lieutenant de police ?


Merci d' avance pour votre réponse.
Cordialement.
Audrey.

Cyril a dit :

vendredi 17 août 2012 15:08:04

Bonjour Marwan.

D'ores et déjà je commence ma préparation afin justement de ne pas perdre totalement pied avec le domaine étudiant et garder l'avantage du temps.
Je jaugerai donc de mon niveau en fin d'année à venir face aux écrits que l'on peut renvoyer.

Merci de votre réponse rapide.
Je vous souhaite bon courage pour cette nouvelle année.

Merci à vous.

Cordialement

Cyril

Marwan a dit :

mardi 14 août 2012 21:06:47

Bonjour Cyril,
l'avantage indiscutable de la formation à clermont est de pouvoir consacrer tout son temps à la préparation du concours. C'est l'élément qui a été le plus déterminant en ce qui me concerne. Je n'aurais jamais eu le temps de le préparer suffisamment autrement.
Entré en 2010, vous pourrez, dés cette année, candidater à cette préparation. Si mes souvenirs sont bons, il faut avoir les 4 ans de titu pour l'année du concours (donc 2014 en ce qui vous concerne).
Donc faites le dés cette année !

Pour votre préparation "anticipée": pourquoi pas. Vos études ne sont pas si loin, il ne vous faudra que quelques semaines pour reprendre un rythme d'étudiant. Si tout va bien, vous intégrerez le cycle dans un an pour passer le concours en 2015. Vous avez du temps !

Bon courage !

Cyril a dit :

dimanche 12 août 2012 23:21:59

Bonjour Marwan,

Tout d'abord mes sincères félicitations pour cette brillante réussite qu'elle la vôtre.

Je me permets de vous écrire (étant tombé par pur hasard sur cet article), afin de vous exposer mon projet actuel et que vous puissiez dans la mesure du possible me donner votre point de vue.
Je suis actuellement Gardien de la Paix Motocycliste.
Entré en fonction titulaire en Septembre 2010, donc récemment, je souhaite préparer le concours interne de Commissaire qui me tient à cœur depuis le début de ma carrière.

J'ai actuellement environ 2 ans pour me préparer correctement au concours. Ne souhaitant pas faire les choses au hasard, je me prépare dès maintenant.
Issu d'une classe préparatoire scientifique et ayant effectué 2 années de droit, je ne pars pas de zéro mais les études remontent malheureusement à plusieurs années (j'ai 27 ans depuis peu).
Ma question est la suivante. Selon vous l'option du passage à la formation module long de 15 mois à Clermont Ferrand est-elle une bonne idée ?
Êtes vous passé par la formation à distance pour préparer ce concours ?

Comme je vous l'ai dit je ne veux pas m'éloigner d'une mauvaise structure d'apprentissage au risque de perdre du temps voire de me fourvoyer et peut être apprendre une mauvaise méthode.
La synthèse de document sera pour moi la bête noire donc je pense qu'il sera nécessaire de s'entrainer sur ce point.

Je vous remercie d'avance pour votre réponse et vous félicite de nouveau pour ce parcours que j'espère pouvoir suivre.

Cordialement.

Cyril.

samba a dit :

lundi 06 août 2012 14:21:39

Bonjour j'aimerais avoir une petite info actuellement je travaille et j'ai un cdd qui cours jusqu'à janvier 2013. Et je passe le concours ads l'entrée est prévu pour novembre 2012. Doit-je resilier mon contrat ou bien attendre la fin?comment sa se passe?

CedCRS24 a dit :

lundi 30 juillet 2012 13:29:03

Merci pour votre promptitude à me répondre ainsi que pour la pertinence de vos réponses.
Très intéressant de voir le temps que vous avez passé à la préparation, votre méthodologie, avant de vous présenter au concours même s'il varie d'un individu à l'autre...

En voyant le programme, en achetant les livres, je mesure de plus en plus la complexité de la tâche, l'investissement, l'organisation et la détermination qu'il faut avoir à tout mettre en œuvre pour réussir.
Mais je pense qu'en CRS, nous ne sommes pas les plus mal lotis même pour un autodidacte comme moi...
Et la motivation, la détermination sont bien présentes..

Je serai amené peut être à vous poser d'autres questions, en tout cas je vous souhaite une bonne continuation, espérant vous lire très vite sur vôtre expérience de la scolarité.

Cordialement
Cédric

Marwan a dit :

lundi 30 juillet 2012 10:29:29

Bonjour Cédric,
tout d'abord merci pour les félicitations. Je suis toujours très satisfait quand je lis qu'un collègue CEA souhaite passer le concours. Il y a tellement peu de candidats issus de ce corps !

1/ Concernant le jury: si vous évoquez celui du grand oral, il y a effectivement beaucoup de mises en situation. Si vous voulez parler des épreuves écrites, les connaissances ne sont que le moyen de fonder une analyse. La recherche de solutions n'est pas le but d'une copie de droit. Il faut analyser le sujet sous tous les angles. Les solutions peuvent éventuellement être abordées pour enrichir le devoir. Par exemple, pour le sujet relatif au secret en pénal (concours 2011), j'ai proposé certaines solutions au regard des difficultés rencontrées. Mais ce n'était pas l'essentiel.

2/ Quelque chose qui m'a énormément apporté ? Difficile de citer une chose en particulier. C'est un tout. Mais pour être pratique, je peux dire l'organisation (surtout pour une préparation de plusieurs mois). Il me paraît impossible de réussir sans être organisé dans ses révisions. Quoiqu'il en soit, considérant que c'est un concours, il faut tenter, chaque fois que l'on aborde un sujet, un ouvrage, une référence, d'en apprendre plus que les autres.

3/ La préparation: j'ai opté pour les fiches mais ce n'est pas obligatoire. J'ai découpé mes mois de révisions en périodes de rédaction de fiches (7 mois), d'apprentissage du contenu (4 mois), de révisions (2 mois), d'approfondissement (1 mois), et de révisions (2 mois).

4/ La note de synthèse doit ABSOLUMENT faire l'objet d'une préparation technique. C'est un exercice difficile qui demande de l'exercice. Certains auront besoin d'en faire 20 pour appliquer la méthode, d'autres 3 ... cela dépendra de votre faculté à refuser de lire tous les documents en entier !

5/ Je n'ai plus rien, tout a été transmis ! Pour le reste, c'est une question de détermination et de travail. Le fait d'être CEA ne sera jamais un frein pour le jury du concours !

Cordialement !

CedCrs24 a dit :

dimanche 29 juillet 2012 23:37:49

Bonjour,

Je tenais dans un premier temps à vous féliciter.

Dans un deuxième, mes questions concerneront votre préparation au concours, car il me semble que la plupart qui vous lisent en sont au même point que moi...
Même si ce n'est pas une fin en soi, que ça ne concerne que vous, je constate qu'elle vous a emmenée à la réussite....

J'ai conscience que pour certaines épreuves aucun sujet ne pouvant être traité aujourd'hui sans référence au contexte européen et sans application des règles de l'Union Européenne.
De même, le par cœur est une bonne chose mais je pense qu'il faudra mettre de la transversalité dans la manière d'appréhender le concours.

1/ Dans votre cas, le jury a-t'il essayé, en plus de juger tes connaissances juridiques, économiques, européennes... de savoir si vous pouviez trouver des solutions aux problèmes posés?
Ou est-il resté basique sur vos connaissances?

2/Pensez-vous, avec le recul, d'avoir fait quelque chose en particulier qui vous a apporter énormément?
Abonnement à une revue, avoir appuyer un peu plus sur une épreuve...

3/Qu'elle a été votre méthodologie?
La question parait peut être idiote, mais comment avez vous préparez ce concours?
Avez vous fait beaucoup de fiches sur l'actualité, le droit, la procédure pénale...

4/N'ayant jamais fait de note de synthèse, c'est une épreuve qui me stresse un peu...
Pensez-vous également que la seule méthode qui emmène à la réussite, est d'en faire très régulièrement?

5/Je suis prêt à me déplacer pour récupérer votre préparation, si vous avez tout garder!!
C'est de l'humour...

5/Si vous voyez autres choses à rajouter concernant votre préparation...
Tout ce qui a pu faire que vous êtes, sans vous cirer les chaussures, un exemple pour tous ceux qui appartiennent au corps d'encadrement et d'application.

Cordialement.
Cédric Brigadier en CRS

Ads a dit :

mercredi 25 juillet 2012 10:41:28

Bonjour Marwan, ton parcours est vraiment admirable je trouve j'espère pouvoir réussir comme toi tu a réussi.
Pour ma part je comprend bien quand tu dit que ça n'est pas toujours facile de partager ton projet avec tes collègues c'est pour ca que je n'est jamais partagé ca avec les autres collegues je pense que ca serais mal vue.
Je suis ads depuis bientôt 2 ans et j'ai aussi pour projet de passer le concours de commissaire de police mais en tant qu'Ads je ne peu pas le passer en interne au bout de 4 ans de service vue qu'on est pas considérer comme fonctionnaire de police à part entiére donc je reprend mes études parallèlement au boulot.
Quand tu a commencé ton projet tu a commencé à préparer le concours tout seul avec livre ou autres avant d'allé à Clermont ? aurais- tu un livre à me conseillé ?pour l'instant passer le concours n'est pas prévu avant quelques années vue qu'il me faut le diplôme pour pouvoir le passer mais je recherche un bon livre complet sur la préparation.
Merci

Ludovic a dit :

mercredi 11 juillet 2012 20:08:02

bonjour je voudrait savoir comment je pourrait faire pour m'inscrire dans une ecole de police.
merci bonne soirée.

Jordy a dit :

lundi 09 juillet 2012 16:32:10

je suis entre 03 et 04 .. or pour les gendarmes il faut être 02 ....

Merci a vous, pour vos réponse !

Jordy!

Marwan a dit :

vendredi 06 juillet 2012 17:28:11

Bonjour Jordy,
il y a un test auditif. Concernant ses modalités je vous conseille de vous adresser au SGAP (secrétariat général pour l'administration de la police - compétence zone de défense) de votre secteur qui a en charge le recrutement.

Bon courage

Charlotte a dit :

jeudi 05 juillet 2012 18:40:56

Bonjour Jordy,
Je me permets de te répondre.
Effectivement je pense qu'il y a un test auditif, après ça dépend ton problème. Mais si c'est une perte d'audition, il faut voir à combien se monte ta perte auditive.

Voilà, j'ai essayé mais je pense néanmoins que Marwan sera plus apte à te répondre.
Au revoir,
A bientôt
Charlotte.

Jordy a dit :

jeudi 05 juillet 2012 12:10:14

Bonjour à tous;

Mon postage na aucun rapport avec cette article, mais c'est le seul endroit que j'ai trouvé pour poser ma question !!!

Ayant passer le concours GAV ( Gendarme Adjoint Volontaire ) et l'ayant réussi, j'ai été recaler a la VM pour un problème auditif je voudrais savoir si dans le recrutement de le Police il y a un test auditif, et si oui, qu'elles sont les critère d'acceptaibilité ?

Marwan a dit :

mercredi 04 juillet 2012 17:28:03

Bonjour Charlotte
la formation des commissaires repose sur l'individualisation des parcours. Les contenus varient donc beaucoup en fonction des compétences acquises dans notre carrière. En ce qui me concerne j'ai tout à apprendre exception faite, et encore, des techniques d'intervention.

La formation s'effectue en alternance. Nous avons sur les 24 mois autant de périodes de stage que d'école. Pour le moment les stages complètent parfaitement les périodes d'école. Les fondamentaux théoriques de l'école ne s'opposent pas à la réalité du terrain dans les matières enseignées. Il y a des aménagements, comme partout.

Marwan

Charlotte a dit :

lundi 02 juillet 2012 21:14:31

Bonjour Marwan happy Très bon article. J'ai tout de même, deux ou trois petites questions.

Comment se déroule ta formation au sein de l'école?
As-tu déjà eu des stages pratiques en parallèle de ta formation à l'ENSP?
Si oui, quelles sont les différences entre terrain/école ?

Merci d'avance, et bonne continuation.
Charlotte


Numéro vert 0800 22 0800

Agenda des événements recrutement

L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
Voir tous les évènements

Les contributeurs inactifs

Le blogueur


Marwan Marwan [11 billets]
Commissaire de police en commissariat

Par le même auteur


Jury de concours

19 juin 2014

Après avoir réussi l'épreuve écrite, les candidats à l'emploi d'adjoint de sécurité (ADS) passent l'épreuve...


Un démon au paradis

30 juillet 2013

Depuis quelques jours je suis sur mon poste. Je suis encore stagiaire et mon prédécesseur toujours en poste : c'est...


Officier...du Ministère Public

14 juin 2013

Ma scolarité touche à sa fin comme la dernière période de stage commencée il y a deux mois. Ce stage, dit «...


Épreuves finales et classement

2 avril 2013

Dans quelques jours, nous allons choisir notre poste. Cela conclura la scolarité avant de partir pour notre dernier...


Dernier stage en directions spécialisées

25 février 2013

La scolarité de commissaire de police s'articule autour de 4 périodes de stages. Les deux premières concernent la...