Un métier, une carrière, un avenir

"Le multi-cartes du Délit"

13 septembre 2016
2 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


Un soir de février, nuit glaciale, en pleine semaine. La neige tient légèrement sur les trottoirs. Autrement dit un soir très calme. Mes deux collègues et moi patrouillions en véhicule banalisé dans notre circonscription, en ne croisant quasiment personne.

Tard dans la nuit, notre attention est attirée par un des rares véhicules que nous croisons, dont la conduite était fort aléatoire... Encore quelqu’un qui a trop abusé de la bouteille !

Mais l'individu n’était pas ivre. Il n’avait pas bu une goutte d’alcool même. Le véhicule relativement intéressant : sans contrôle technique ni assurance, la carte grise non transférée, et divers objets qui attirent notre attention. Le conducteur n'était pas non plus titulaire du permis de conduire.

Alors qu’il me tendait sa pièce d'identité, je remarquais un petit paquet en plastique dans son porte-monnaie, "une bonbonne" dans notre jargon. Elle contenait une poudre blanche.

brassard de police

Le conducteur était sous l'emprise d'amphétamines et de cannabis.

Lors de la perquisition du véhicule nous trouvions divers objets dont il ne pouvait justifier la provenance, notamment une autre clé de voiture.

Nos investigations nous permettaient de retrouver, grâce à cette clé, un véhicule récent volé deux mois plus tôt.

À chaque étape d’investigation, les infractions se multipliaient…

À son domicile, nous découvrions une importante quantité d’amphétamines qui était cachée dans son frigidaire, un attirail de faux policier ainsi qu’une arme à gaz qui lui avaient permis de « braquer » des concurrents dealers, mais aussi toutes sortes d’objets volés lors de trois effractions de véhicules.

Multi-récidiviste en sursis, après 48h de garde à vue, il nous dévoilait l'intégralité de sa filière d'approvisionnement en amphétamines, qui remontait jusqu’à Paris. Vu l’ampleur du trafic, une information judiciaire était ouverte, et nous passions l’intégralité du dossier à un service spécialisé dans ce type d’enquête qui fut clôturée 6 mois plus tard par de nombreuses interpellations.


2 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Réactions à ce billet : 2 commentaire(s)
Afficher tous les commentaires

Thomas a dit :

mercredi 21 septembre 2016 10:03:42

multi carte du délit

Bonjour,

Je vous conseille de bien vous renseigner sur les différents métiers de la police nationale, si vous souhaitez vous spécialiser dans votre domaine d'étude notamment.

Le plus simple serait de discuter avec des policiers, que l'on trouve fréquemment sur des salons de l'emploi par exemple.

En attendant, n'oubliez pas que le concours est sur une certaine durée entre les différents examens, n'hésitez pas à candidater dès l'ouverture du prochain concours.

jnp a dit :

mardi 20 septembre 2016 17:11:31

curieux et demandeur d'emploi

quelle histoire ! ça doit etre génial ce job ! de la curiosité de la malice du bon sens et du sens de l'observation et le tout pur la sécurité et le bien être des citoyens.Je suis demandeurs d'emplois j'ai 31 ans et bac+3 en physique chimie, que me conseriez vous ?

L'équipe du blog a dit :

jeudi 22 septembre 2016 10:00:31

curieux et demandeur d'emploi

Bonjour,
Vous avez une variété de métiers et différents niveaux de recrutement.
Avec un BAC + 3 vous pouvez passer le concours d'officier de police ou dans la filière administrative, attaché d'administration de l’État.
Pour en savoir plus, retrouvez toutes ces informations sur notre site.
Consultez régulièrement le calendrier des concours.
Bonne visite !


Les contributeurs inactifs

Le blogueur


Thomas, gardien de la paix en brigade de sûreté urbaine Thomas [5 billets]
Gardien de la paix en brigade de sûreté urbaine

Par le même auteur


Super Papi !

11 janvier 2017

C’était un 21 juin, premier jour de l’été. Ce qui veut dire, dans la police, Fête de la musique et dispositif...


Le commissariat, point de ralliement.

9 décembre 2016

Un samedi après-midi, en été, pleine canicule. Une de ces belles journées où les interventions...


L’exhibitionniste

7 octobre 2016

Une belle journée d’été, en fin d’après-midi. Les policiers sont appelés par une femme, qui vient d’être...


Très jeune, j'y pensais déjà...

8 juillet 2016

Je voulais rentrer dans la police déjà très jeune. À17 ans, c’est le sujet qu’on aborde avec ses parents....