Un métier, une carrière, un avenir

Les dernières formalités

13 janvier 2016
2 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


Parti en vacances le cœur léger, je ne m’attendais pas à avoir un appel du commissariat.
Surtout à peine deux semaines après le résultat du concours.

La personne se présente comme étant capitaine de police au commissariat de ma ville. Elle précise appartenir au service central du renseignement territorial, les ex RG… Aïe ! Mon imagination travaille : que me veulent les services secrets ? Qu’ai-je fait de mal ?
Ce capitaine mène l’enquête de moralité avant mon recrutement. Nous convenons d’un rendez-vous au commissariat. Cela me rassure que ce rendez-vous se déroule là : au moins, si c’est un traquenard, cela se fera dans un lieu public et sécurisé. Vu de loin, ce sont quand même des barbouzes !

PTS ingénieurs

J’étais déjà venu au commissariat pour un dépôt de plainte. Cette fois, l’ambiance est différente. Je sens que j’ai déjà un pied dans la place : après deux sas sécurisés, l’officier m’amène dans son bureau et commence par me proposer un café. Il vérifie mon identité puis nous discutons de mes motivations pour entrer dans la Police nationale. Nous échangeons sur mes passions et mes activités. Bref, l’ambiance est cordiale. Après un long entretien, nous nous quittons.
La visite médicale aura lieu en septembre. Il s’agit juste d’examens d’embauche : test urinaire, visuel, acoustique. Un médecin vérifie les résultats et nous déclare apte au service … ou non …

Je reçois la nouvelle début octobre : heureux lauréat, je dois prendre mes fonctions début novembre ! Cela fut un petit peu court pour organiser mon déménagement. Les collègues que j’ai croisés, m’ont confirmé que les délais sont très serrés pour tout le monde. Une collègue a même dû déménager de Lille à Paris avec ses enfants en quinze jours.

Cependant, le ministère de l’Intérieur dispose de facilités de location à moindre coût sur l’ensemble du territoire. Je commence à découvrir que je mets les pieds dans une grande maison.

À très bientôt !


2 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Réactions à ce billet : 2 commentaire(s)
Afficher tous les commentaires

Eric a dit :

samedi 30 janvier 2016 16:38:23

Voie à suivre pour intégrer la PTS

Bonjour Edmond,
Mon fils est actuellement en 1 Scientifique. Il a en projet d'intégrer la police scientifique une foi ses études finies.
Quelle études post BAC doit il choisir pour arriver à ses fins ?
Il est tout particulièrement intéressé par le métier de technicien scientifique spécialisé en balistique.
Pourriez vous demander à vos collèges techniciens des informations sur le chemin qu'ils ont suivi pour y arriver

Cordialement,
Eric

Edmond a dit :

lundi 01 février 2016 14:15:00

Pas de "voie royale"

Bonjour Eric,
Je suis heureux de voir que la vocation peut toucher des lycéens.
Pour certaines disciplines (chimie, biologie, informatique, toxico ...), les cursus universitaires sont utiles voire indispensables pour intégrer la Police Technique et Scientifique (PTS) à un niveau de technicien.
En revanche, certaines "filières" de PTS sont très spécifiques. C'est le cas de la balistique et de l'identité judiciaire (IJ).
Il existe des DU de criminalistique qui préparent à l'entrée en tant que technicien de PTS en IJ. Mais les débouchés en cas d'échec au concours de PTS sont limités.
Quant à la balistique, il est préférable de passer les concours d'actif (Gardien de la paix, officier de police ...). En effet, le permis de port d'arme est un pré-requis pour certains (beaucoup de) services balistique. Seuls les actifs peuvent avoir ce permis.

Quoi qu'il en soit, votre fils est sur la bonne voie car il est impératif de faire des études scientifiques pour réussir les concours de PTS, quel que soit le domaine. Même pour le premier grade de PTS (ASPTS), le concours d'entrée est scientifique.
Je suggère à votre fils de faire des études dans sa filière de prédilection et de tenter les concours chaque année. Comme cela, si il est pris, tant mieux, sinon, il approfondira ses connaissances scientifiques pour les concours suivants tout en s'ouvrant d'autres débouchés en cas d'échec.

Cordialement,
Edmond

Jas a dit :

vendredi 15 janvier 2016 01:43:54

Informationn sur la préparation au concours des TPTS

Bonjour,

je suis très intéressé par l'exercice de votre métier, car c'est mon objectif d'être un ingénieur PTS, plus particulièrement affecté de préférence dans un service régional de l' informatique et de traces technologiques ( SRITT) , mais je suis encore loin de là.

En effet, je suis un jeune de 27 ans, titulaire d'un DUT en télécommunication et réseau, qui a décidé de me lancé dans le grand chalenge de préparer pour cette année 2016, le concours de Technicien PTS, car je suis très passionné la recherche des preuves, des traces à travers les nouvelles technologies dans le but de servir mon pays; bien que je suis conscient que ça serait pas chose facile.

Mon Objectif c'est de pouvoir atteindre plus tard le poste d'ingénieur PTS toujours dans le même services (un SRITT) par des concours en interne.

C'est la raison pour laquelle, je me permet de vous contacter afin d'obtenir dans un premier temps des informations sur les préparation individuel de ce type de concours, car en lisant comment vous avez été contacté pour l'annonce de vos résultats, cela m'as donné des frissons, et je souhaite vivre le même effet que vous en réussissant le concours de Technicien PTS qui est la première étape pour moi afin d'aboutir à mon objectif.

En espérant vous lire bientôt, je vous souhaite une excellente soirée.

Edmond a dit :

mardi 19 janvier 2016 10:28:27

Concours de TPTS ...

Bonjour Jas,

Je suis directement entré en tant qu'Ingénieur, je ne suis pas passé par l'étape Technicien. Je ne peux pas vous renseigner sur l'organisation et la préparation au concours de Technicien de Police Technique et Scientifique. Mais, effectivement, il existe des passerelles internes pour devenir ingénieur lorsqu'on est technicien.

Cependant, la répartition actuelle des ingénieurs ne plaide pas en faveur d'un poste au sein d'un SRITT : beaucoup d'ingénieurs de PTS sont dans les laboratoires de l'INPS ; il y en a aussi dans les services centraux, notamment à la SDPTS à Ecully ; enfin, il y a quelques-uns en SRIJ ou en tant que coordonnateur zonal.
Mais cela peut évoluer d'ici à ce que vous soyez dans la maison.

Cordialement,
Edmond


Les contributeurs inactifs

Le blogueur


Edmond Edmond [5 billets]
Ingénieur de PTS

Par le même auteur


Un autre jour spécial

4 février 2016

11 mois plus tard, le choc fut le même. Nous étions un petit peu plus préparés, mais l’ampleur de la...


Un jour spécial

3 février 2016

Nous sommes mercredi. Comme d’habitude, à cette heure, je m’apprête à aller déjeuner. Alors que je finis ce...


Le concours

24 février 2015

Me voilà un mercredi midi, devant l’un de ces grands centres d’examens qui accueillent des épreuves pour tous...


Des mots sur un mur

8 décembre 2014

Nous sommes mercredi soir, à la fin de l'hiver. Il fait nuit, il fait froid. Je dois encore attendre  une...