Un métier, une carrière, un avenir

Tous mobilisés pour servir !

25 novembre 2016
1 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


Mon arrivée en CRS s'est déroulée en 2003, après huit années passées en région parisienne, je rejoignais enfin la province, une affectation en Picardie, dans l'Aisne, à la Compagnie Républicaine de Sécurité n° 21 de Saint-Quentin.

Bien qu'ayant déjà une expérience professionnelle police en sécurité publique, j'ai dû m'adapter à ce nouvel environnement, beaucoup plus rigide et structuré que ce que j'avais précédemment connu.

Une CRS fonctionne de manière autonome, de façon à être disponible et opérationnelle en toutes circonstances. En peu de temps, elle doit pouvoir se déployer et se rendre sur les points donnés afin d'assurer la sécurité des citoyens et de maintenir l'ordre. Ces notions peuvent paraître évidentes, mais supposent une grande part de logistique en amont.

A l'instant où la compagnie reçoit l'ordre de se rendre sur les lieux, les effectifs sont rappelés. Ils doivent avoir des tenues correctes, leurs équipements individuels de protection, leurs valises et cantines (avec effets personnels, sac de couchage, etc...) car ils peuvent partir pour une durée indéterminée. Cette partie logistique est assurée par le service du matériel, qui a pour mission de commander les tenues d'exercice pour chaque fonctionnaire, et s'assurer du bon état des moyens de protection (gilets tactiques, protège-tibias, casques, jambières, boucliers, masques à gaz, lunettes de protection, gilets pare-balles, coques, tonfas, bouchons auditifs, etc …).

CRS  avec véhicules en securisation

L'armurier est en charge d'équiper les effectifs de leurs armes individuelles (Sig Sauer) et armes collectives (fusils d'assaut, taser, lanceur de balle de défense - LBD -, lanceurs de grenades, grenades à main, lacrymogènes, etc...).

Les divers véhicules doivent être prêts (véhicules de reconnaissance équipés de grilles, véhicules de commandement, véhicule armurerie, véhicule atelier garage, etc). Pour ce, le service transport s'assure de l'entretien et des réparations nécessaires (vidanges, pneus en bon état, réparations éventuelles, visites techniques à jour...) au quotidien, les personnels qui y sont affectés suivent le stage de mécanicien CRS, et accompagnent la compagnie sur le terrain avec le camion atelier garage pour parer à tout problème.

Le mess doit prévoir la subsistance des personnels. En cas de mission sur le terrain de longue durée, des plats doivent être fournis sous forme de plateaux repas, chauds ou froids. Ce service est composé de plusieurs gérants, d'ouvriers-cuisiniers et d'adjoints techniques. Ils ont pour mission de préparer les repas pour une heure donnée, afin de pouvoir faire acheminer le tout sur le point d'emploi de l'unité.

Les moyens de transmission sont fournis par le CSIC (centre service informatique et communications). Ce service est chargé de l'entretien des moyens radio, téléphones, ordinateurs et périphériques de la compagnie.

En cas de mission prolongée, la compagnie doit être logée. Des cantonnements de passage sont prévus à cet effet, mais ne suffisent pas à assurer l'hébergement de toutes les compagnies en cas de concentration sur un même point. Des hôtels sont alors loués. Cette partie logistique dépend de la direction centrale, l'unité ne se charge pas de ces réservations.

"

Une CRS ... disponible et opérationnelle en toutes circonstances

"

Une compagnie républicaine de sécurité connaît souvent des changements de missions. Son emploi n'est pas des plus réguliers quant aux tâches confiées. Elle s'adapte essentiellement à l'actualité. Ces derniers mois nous avons eu par exemple un déploiement conséquent de compagnies venues de la France entière à proximité de la « jungle de Calais », zone submergée par l'afflux de migrants voulant rejoindre l'Angleterre. Au-delà du maintien de l'ordre, les effectifs CRS assurent également la sécurité des citoyens, mais aussi celle des migrants, qui prennent d'énormes risques, au péril de leur vie, pour se cacher dans des endroits improbables afin de passer la Manche.

L'Euro 2016, événement sportif et festif maintenu cette année malgré l'état d'urgence, a été fortement encadré par les compagnies républicaines de sécurité, qui ont participé à la sécurité des abords des divers stades et l'écoulement sous protection des millions de supporters.

J'espère que cette immersion dans mon environnement professionnel vous aura fait découvrir les ficelles de ces structures. La place que j'occupe au budget de ma compagnie me plonge tout droit dans cet aspect logistique, pour lequel il faut préparer un budget cohérent afin d'assurer le maintien en service de tous les équipements nécessaires à l'opérationnel.


1 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Réactions à ce billet : 1 commentaire(s)
Afficher tous les commentaires

kiwi a dit :

mardi 01 mai 2018 04:16:36

change de statut

Bonjour
je vais passer mon concours de GAV. Si je réussis mon concours et que j'effectue ma formation d'un an.
Est ce que c est possible de devenir gardien de paix pour devenir CRS sans passer pour le concours ?

C'est juste que je n'ai envie de faire le concours et être dans la caserne, je pense que ça sera mal vu.


Les contributeurs inactifs

Le blogueur


NathalieF NathalieF [5 billets]
Adjointe administrative en CRS

Par le même auteur


La médaille d’honneur de la Police nationale

19 décembre 2017

Ce court billet pour vous dire que le 14 décembre prochain, je vais être décorée de la médaille d’honneur de...


La traversée de Paris

1 juin 2016

Les temps troublés que nous connaissons me rappellent mon arrivée en région parisienne, en 1995.J’avais un petit...


L'arrivée en service de police

23 février 2016

Réussir le concours administratif peut causer quelques inquiétudes. On se demande si nos compétences personnelles...


Agent administratif de police

27 janvier 2016

Je m’appelle Nathalie, j'ai 49 ans, je suis adjointe administrative principale (AAP) du ministère de l'Intérieur...