Un métier, une carrière, un avenir

Un autre jour spécial

4 février 2016
0 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


11 mois plus tard, le choc fut le même. Nous étions un petit peu plus préparés, mais l’ampleur de la catastrophe nous a tous secoués. Les services de police se sont vidés. Tout le monde est sur la brèche.

Cette fois-ci, l’unité police d’identification de victimes de catastrophes (UPIVC) a été constituée : il fallait non seulement gérer les enquêtes, mais aussi les victimes.

Nous l’avions déjà vu sortir pour le crash de l’avion de la German Wings, mais ils étaient peu nombreux (le dossier était géré par les gendarmes). Cette unité a un travail très dur : identifier chaque victime ou chaque fragment pour lui donner un nom. Elle est constituée de deux sections : l’une recherche des indices sur les fragments ou les corps ; l’autre interroge les familles pour avoir des informations sur les victimes. Ensuite, ces deux sections rapprochent leurs données : il est très important de garantir aux familles qu’elles enterrent les dépouilles de leurs proches.

Certains collègues qui en font partie sont revenus effondrés. Le service de soutien psychologique opérationnel (SSPO) de la Police nationale est un service très important : il apporte une aide psychologique à tous les collègues touchés, dans le cadre de leurs missions, par des scènes, des images, des mots, des maux…

ASPTS sur le terrain

Les membres de l’UPIVC ne sont pas les seuls à avoir été touchés par l’émotion des familles endeuillées : l’un des laboratoires de Paris partage la même entrée que l’institut médico-légal (IML). Certains collègues croisaient les familles en larmes lorsqu’ils entraient ou sortaient du bâtiment où ils travaillent.

Comme lors du Thalys ou de l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier, nous avons vu se multiplier les images de personnels scientifiques dans les médias. Vous savez, ces gens en « pyjama » intégral blanc avec un gilet ou une chasuble estampillé « Police Technique et Scientifique ». Ces tenues d’intervention sont désagréables à porter (piège à moiteur et à chaleur, entrave aux mouvements …). Mais elles sont les seules à nous prémunir d’une pollution de la scène d’infraction.

Oui, nous sortons de nos laboratoires ! Nous aurions aimé que cela se déroule dans d’autres circonstances, mais cette fois, nous entrons dans la lumière. Mais ne croyez pas que cela nous fait plaisir : après deux jours sans sommeil, il est parfois dur de supporter des journalistes indélicats qui nous gênent dans notre travail. Dixit un collègue : « il faudra qu’on me dise ce qu’il y avait d’intéressant à filmer en gros plan le coffre de la voiture de service alors qu’il est vide et que l’on est pressé de le fermer pour rentrer à l’hôtel dormir un petit peu…»

PTS analyse de véhicule

Ces deux attentats majeurs ont été très éprouvants pour nos concitoyens et pour tous les services de police. Je souhaite que nous ne soyons plus touchés par cela.


0 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Réactions à ce billet : 0 commentaire(s)

Les contributeurs inactifs

Le blogueur


Edmond Edmond [5 billets]
Ingénieur de PTS

Par le même auteur


Un jour spécial

3 février 2016

Nous sommes mercredi. Comme d’habitude, à cette heure, je m’apprête à aller déjeuner. Alors que je finis ce...


Les dernières formalités

13 janvier 2016

Parti en vacances le cœur léger, je ne m’attendais pas à avoir un appel du commissariat.Surtout à peine deux...


Le concours

24 février 2015

Me voilà un mercredi midi, devant l’un de ces grands centres d’examens qui accueillent des épreuves pour tous...


Des mots sur un mur

8 décembre 2014

Nous sommes mercredi soir, à la fin de l'hiver. Il fait nuit, il fait froid. Je dois encore attendre  une...