Un métier, une carrière, un avenir

Un petit nouveau sur le blog !

14 janvier 2016
2 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


Bonjour à tous,
Je suis un petit nouveau sur le site et content de faire partie de l'équipe de blogueurs.
Je vais essayer de décrire rapidement ma carrière de policier qui a commencé en 1992, soit il y a presque 23 ans, je pourrais revenir sur certaines années ultérieurement si vous le souhaitez...
J’ai toujours eu le désir d’être policier, depuis tout petit, depuis que j’ai vu un ami de mes parents, motard chez les CRS en tenue venir à la maison et cela ne m’a pas lâché.

J’ai eu mon baccalauréat électronique en 1990 et au cours de cette année, j’ai passé le concours de gardien de la paix que j’ai obtenu. Service militaire effectué comme policier auxiliaire à Suresnes dans les Hauts-de-Seine, je suis rentré au centre de formation professionnel (CFP) de Nantes en janvier 1992.

Guyane

Première affectation parisienne dans le 18 ème arrondissement où rapidement j’ai intégré la brigade anti-criminalité (BAC) dans les fameux quartiers de Barbès et de Pigalle.
Après 6 années de bons et loyaux services dans cet arrondissement, j’ai intégré la BAC 75 pour 2 ans, où je sillonnais la capitale.
Enfin j’ai obtenu ma mutation pour Nantes (44), où je suis resté 4 ans, toujours en BAC, en parallèle, j’ai pu passer et obtenir ma qualification d’officier de police judiciaire (OPJ).
Nous sommes en 2004 et j’ai décidé de remonter en banlieue parisienne (Ste-Geneviève-des-Bois 91), pour prendre mon grade de brigadier et de brigadier-chef rapidement. Après une année en qualité de chef de brigade à la (BAC), j’ai intégré une brigade de sûreté urbaine (BSU).

L’année 2008 arrive et je repars sur Nantes en mutation, en qualité de brigadier-chef, dans différentes unités judiciaires nantaises.
Encore une fois, en septembre 2010, je remonte en banlieue parisienne, cette fois dans le 92 à Meudon, au service de l’accueil et l’investigation de proximité (SAIP) où j’obtiens mon grade de major de police.
Mutation à Nice (06) en septembre 2014, pour une année au service du quart (service en charge du traitement judiciaire).    

"

Saint-Georges-de-l’Oyapock

"

Et depuis septembre 2015, je suis responsable adjoint de la brigade judiciaire de Saint-Georges-de-l’Oyapock, en Guyane, à la frontière avec le Brésil en police aux frontières (PAF).

Aujourd’hui mes missions sont les suivantes : Lutte contre l’orpaillage clandestin, trafic en tous genres, armes, or, drogues, lutte contre la déforestation, travail dissimulé, entrée irrégulière, exploitation d’une mine sans titre d’exploitation, etc.

Au plaisir de lire vos commentaires et à la prochaine fois, rapidement.


2 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Réactions à ce billet : 2 commentaire(s)
Afficher tous les commentaires

Frédéric a dit :

vendredi 29 janvier 2016 14:41:00

Procédurier

Bonjour Nath,

Je vais tenter de répondre à tes questions :

"Je cherche des informations sur le statut de procédurier à la PJ"

-Tout d'abord, tu dois rentrer dans la police nationale, que ce soit Gardien de la paix ou Officier, ensuite après quelques années, tu peux postuler pour rejoindre la Police Judiciaire.
-Après cela, tu as différents groupes, unités en Police Judiciaire, chacun à sa spécialité.
-L'idéal étant bien sur, d'obtenir son examen d'officier de police judiciaire pour être rapidement indépendant en tant que procédurier.

-"Existe-t-il quelqu'un de dédié totalement à ça ou bien a-t-il d'autres missions? "

-En effet, dans la Police Judiciaire, tu as des groupes "plus" opérationnels (de terrain) que d'autres, mais la procédure judiciaire reste la plus grosse partie dans une affaire, elle est très importante pour pouvoir déférer les individus devant la justice.

-"Quel est généralement son grade ?"

-Là où c'est intéressant, c'est qu'il y a tous les grades,.. du Gardien de la Paix, Brigadier, Brigadier Chef et Major, sans oublier les Officiers qui ont un rôle de commandement des unités. Chacun y trouve sa place.

J'espère que j'ai répondu à tes questions, n'hésite pas si tu en as d'autres.

Nath a dit :

mercredi 27 janvier 2016 19:52:56

procédurier

Bonjour,

Je cherche des informations sur le statut de procédurier à la PJ. Existe-t-il quelqu'un de dédié totalement à ça ou bien a-t-il d'autres missions ? Quel est généralement son grade ?

Merci d'avance.


Les contributeurs inactifs

Le blogueur


FrédéricP FrédéricP [9 billets]
Major de police – Brigade judiciaire

Par le même auteur


Mission “Harpie” en Guyane française

10 juillet 2017

Partis depuis quelques minutes, bien assis au fond de la pirogue métallique poussée par un moteur de 75 CV, nous...


Hôtel 18

7 juillet 2017

Nous recevons un appel de notre station directrice nous demandant de nous rendre dans un hôtel particulier pour une...


BLACK OIL

10 août 2016

Frontière Brésilienne, Guyane française,... St-Georges-de-l'Oyapock,3°53′19.91″N, 51°48′4.4″WBien qu'il...


OPE ORPI (opération orpaillage)

16 juin 2016

En qualité d'officier de police judiciaire (OPJ) de la police aux frontières (PAF) en Guyane française, nous avons...


Le salaire de la peur

21 avril 2016

Pour cet article, je vais vous parler de l’immigration clandestine en Guyane et plus précisément à St George de...