Un métier, une carrière, un avenir

Une escorte girl privée de fête

8 août 2013
3 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


Médicaments

Travailler dans un aéroport international, cela veut dire être confronté à des situations souvent inattendues : au-delà des violences, des vols ou des escroqueries, nous avons parfois des affaires qui rendent notre quotidien un peu plus… piquant.
Ce jour là, c’est suite à un contrôle de bagages cabines que nous sommes appelés. En effet, les agents de sécurité de la compagnie ont procédé à un contrôle des bagages à main d’une passagère, et, y ayant découvert de petits sachets de poudre, ont préféré appeler la police.
Quelques minutes plus tard, nous constatons l’arrivée dans nos locaux de la mise en cause, une jolie blonde d’environ 1m90, habillée en jogging, qui semble plutôt bien parler le français, ainsi que l’anglais, bien que le russe soit sa langue maternelle. Elle est très détendue, souriante et tout à fait coopérative, comportement auquel on ne s’attendait pas vraiment pour quelqu’un semblant transporter des produits stupéfiants….
En sa présence nous procédons alors à une nouvelle fouille de son sac et de ses bagages…et c’est à partir de là que nous allons basculer dans son monde pendant les 2 jours de sa garde à vue.
Dans son sac à main, passé le baladeur MP3, la petite peluche et le paquet de cigarettes, se trouvent aussi 5500 euros en espèces, environ 200 cachets et pilules de toutes sortes, ainsi qu’une vingtaine de sachets de poudre…
Poursuivant la fouille, nous découvrons alors dans son portefeuille des dizaines de cartes de visites d’escort-girls, de sociétés d’événementiel, de site de rencontres gays…et nous nous rendons compte que l’escort-girl dont elle possède toutes ces cartes de visite, et bien c’est elle… presque méconnaissable sans maquillage, et en tenue « de ville »…
Sa valise aussi nous réserve son lot de surprises : des dizaines de préservatifs, de nombreux objets à connotations sexuelle, et encore des pilules…
Une fois tout cela inventorié (parce qu’il ne suffit malheureusement pas de trouver toute cela, ensuite, il faut toujours rédiger les procès-verbaux, et toujours le plus précisément possible, pour éviter toute contestation par la suite sur ce qui aurait été découvert ou non dans les effets du mis en cause), il faut commencer les auditions.
Elles se passent bien ces auditions : d’emblée, elle nous explique à propos des cachets que la majorité est du viagra, et concernant les autres qu’il s’agit surement d’ecstasy ou de MDMA et enfin à propos de la poudre qu’il s’agit de substances lui permettant de se détendre. Elle raconte qu’elle est effectivement escort-girl, à Paris, à Cannes, à Nice, à Dubaï, et qu’elle est aussi organisatrice de soirées privées gays, et que c’est dans ce cadre qu’elle prenait l’avion.
Bref, loin du profil d’un trafiquant de stupéfiants, ou même d’un toxicomane d’habitude, elle raconte juste sa vie, entre prostitution, parties fines avec ses amis, soirées en boite de nuit, déménagements et voyages incessants… Un monde où la prise d’ecstasy et de cocaïne est totalement banalisée, et dans lequel ces produits sont parfois en libre service…
Gagnant entre 1000 et 10000 euros par mois, elle explique acheter certains des produits sur des sites internet étrangers, et obtenir les autres au cours de soirées auxquelles elle participait, et consommant ces produits au cours de fête ou dans le cadre de ses activités professionnelles, comme stimulant sexuel.
Je vous passe les détails sur les milliers de photos pornographiques contenues dans ses 3 téléphones et dans son ordinateur portable, souvenir des « fêtes » auxquelles elle participe…
Toutes nos recherches ne nous auront pas permis d’établir qu’elle participait à un trafic au sens habituel du terme, ses déclarations semblant confirmées par ce que nous découvrons au fur et à mesure… Le résultat des analyses toxicologiques ressemble quant à lui à un petit précis de chimie : méphédrone, cocaïne, fluoromethcathinone, kétamine, MDMA (dérivé de l’amphétamine, c’est le principe actif des cachets d’ecstasy), sildénafil (principe actif du viagra)…
Passée en comparution immédiate au Tribunal de Grande Instance de Bobigny, son jugement a été repoussé d’un mois, délai pendant lequel elle sera maintenue en détention. Lors du jugement, une peine d’amende de 2000 euros a été prononcée. Si la seule sanction d’amende peut paraitre légère il faut rappeler le mois passé en détention en attente de jugement, et préciser que la somme d’argent liquide découverte en sa possession a également été saisie, au titre du pouvoir de confiscation générale attribué aux tribunaux en matière de stupéfiants.


3 commentaire(s) Recommander à un ami
Noter cet article :

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Réactions à ce billet : 3 commentaire(s)
Afficher tous les commentaires

Sanggano a dit :

mercredi 23 juillet 2014 14:20:33

Une escorte girl privée de fête

Je me souviens de cette affaire. JP n'est pas content de ne pas avoir été avisé des détails de l'enquête.
happy

NICOLAS a dit :

vendredi 09 mai 2014 19:29:29

besoin d'aide

bonjour monsieur j'ai besoin d'aide d'un policier s'il vous plait contactez moi

Kari a dit :

mardi 04 février 2014 16:58:24

comment rentrer dans la paf

bonjour Loic,
je veux entrer dans la police de l'air et des frontières. Quelles sont les procédures à faire sachant qu'a Paris mis à part les commisariats de police et le cidj qui m ont renseigné correctement. Pouvez vous si cela est possible de me montrer la voie à suivre happy

merci

Kari a dit :

mercredi 23 avril 2014 22:06:35

Ça y est j ai réussi les tests psychotechniques pour de devenir ads puis gardien de la paix à la paf .


Numéro vert 0800 22 0800

Agenda des événements recrutement

L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Voir tous les évènements

Les contributeurs inactifs

Le blogueur


Loïc Loïc [9 billets]
Lieutenant, chef de l’unité judiciaire de voie publique

Par le même auteur


Quand l'escroquerie à la Yes Card ne paye plus...

18 mars 2013

Il est 10h, je vaque à mes occupations habituelles lorsque je reçois un coup de fil du service fraude d'une...


Macabre découverte

12 novembre 2012

Cette histoire commence un jour de juillet, à l'arrivée d'un vol international.L'avion se vide de ses passagers,...


Mon arrivée à l'unité judiciaire de voie publique

16 février 2012

Bientôt 18 mois depuis mon dernier message sur le blog. Les choses ont beaucoup changé pour moi pendant cette...


C'est mon sang

13 juillet 2010

Une journée de juin 2010. 13h10. L'appel des effectifs de l'après-midi est terminé, chacun prend son poste. Je...


Quand un aéroport international perd ses avions...

21 avril 2010

Depuis que ma vacation a commencé, jeudi après-midi, on ne parle que de ça : un volcan en Islande perturbe tout le...