Affectations

affectations
18 juillet 2016

A l'issue de la scolarité, les gardiens de la paix stagiaires sont le plus souvent affectés dans des services de sécurité publique en province ou à la préfecture de police de Paris.


Les gardiens de la paix assurent des missions de surveillance et de sécurisation, d'aide et assistance aux personnes, de circulation routière, de garde et de protection, des missions de police judiciaire et de recherche de l'information.
5 à 10 % des postes sont généralement offerts dans les compagnies républicaines de sécurité pour assurer des missions d'ordre public ou de police routière.
Certains emplois sont également proposés à la police aux frontières (essentiellement en aéroport), à la police judiciaire (missions de recherche et d'investigation), ou à la direction du renseignement.
Le changement de la région d'affectation ne peut intervenir avant une durée minimale de 5 ans à compter de la sortie d'école.

Les premiers postes en sécurité publique

Affecté en commissariat, le gardien de la paix exerce les missions suivantes

  •  accueil du public,
  •  aide aux victimes,
  •  prévention de la délinquance,
  •  patrouille pédestre et/ou motorisée,
  •  mission de secours et d'assistance,
  •  mission de sécurité routière, constats d'accidents,
  •  mission de sécurisation des transports en commun,
  •  animation de centres de loisirs pour jeunes,
  •  protection des mineurs et aide aux mineurs victimes,
  •  mission d'assistance à la police des audiences dans les palais de justice,
  •  mission de police judiciaire,
  •  recherche d'informations.                                            

Les premiers postes en police judiciaire 

Affecté en service régional de police judiciaire, le gardien de la paix exerce les missions suivantes :

  • lutte contre l'usage et le trafic de stupéfiants,
  • enquêtes économiques et financières,
  • lutte contre le grand banditisme....                                               

Les premiers postes en compagnie républicaine de sécurité

Le gardien de la paix peut être affecté :
Dans une compagnie, il exerce des missions de :

  • maintien de l'ordre,
  • sécurisation en patrouille pédestre et/ou motorisée,
  • surveillance des lieux de vacances,
  • sécurisation des transports en commun.    

Dans une unité autoroutière, il assure des missions de :

  • surveillance du réseau routier,
  • régulation de la circulation,
  • sécurisation et prévention du secteur autoroutier,
  • constats d'accidents,
  • contrôles de vitesse, d'alcoolémie.

Les premiers postes en police aux frontières

Le gardien de la paix est affecté dans un service portuaire ou aéroportuaire où il assure des missions de :

  • contrôle transfrontalier,
  • patrouille pédestre et/ou motorisée,
  • sûreté des liaisons aériennes et maritimes,
  • contrôle d'accès en zone réservée (contrôle des badges d'accès),
  • visite de sûreté dans les ports ou aéroports,
  • escorte et reconduite des étrangers en situation irrégulière,
  • surveillance des centres de rétention,
  • escorte sur le territoire national,
  • accueil et orientation du public.

Il peut également être affecté dans un service de sécurité des réseaux ferrés.

Les premiers postes à la préfecture de police de Paris

Le gardien de la paix peut être affecté à la : 
Direction de l'ordre public et de la circulation (D.O.P.C.) où il exerce des missions de :

  • maintien et rétablissement de l'ordre public,
  • police de la circulation,
  • garde et protection de bâtiments publics,    

Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (D.S.P.A.P.) où il assure des missions de :   

  • sécurisation en patrouille pédestre et/ou motorisée,
  • accueil et orientation du public,
  • prise de plaintes et enquêtes locales,

Direction de la police judiciaire (D.P.J.) où il intègre un groupe d'enquête spécialisé :

  • lutte contre l'usage et le trafic de stupéfiants,    
  • protection des mineurs,
  • répression du banditisme,
  • lutte contre le proxénétisme....

Direction du renseignement où il sera chargé de la recherche d'informations :

  • dans les domaines institutionnels,
  • en matière économique et sociale,
  • en matière de phénomènes urbains violents,
  • dans tous les domaines susceptibles d'intéresser l'ordre public et le fonctionnement des institutions.  

Les postes dans les services spécialisés

Certains gardiens de la paix peuvent être affectés au service de la protection (S.D.L.P).
En fonction de leurs spécialités, ils peuvent également exercer à la direction du renseignement (D.G.S.I), au service des technologies et des systèmes d'information de la sécurité intérieure (S.T.S.I2)...