Policier et sportif de haut niveau

Bannière sport Police nationale sportifs de haut niveau

Depuis la première convention signée avec le ministère de la Jeunesse et des Sports en 1992, la Police nationale a permis à plus de 200 policiers, sportifs de haut niveau, de concilier carrière professionnelle et sportive.


En proposant un aménagement du temps travaillé, elle permet ainsi à ses personnels, sportifs de haut niveau, de s’entraîner, de participer à des compétitions dans les meilleures conditions possibles et de mettre en œuvre efficacement leur projet sportif.

À qui s’adresse le dispositif ?

Pour bénéficier du dispositif, il faut avant tout être fonctionnaire* de la Police nationale ou adjoint de sécurité et figurer sur la liste des sportifs de haut niveau du ministère des Sports (dans la catégorie Élite, Senior ou Relève).

* Filière active (en dehors des sportifs de haut niveau en cours de formation initiale, cadet de la République et adjoint de sécurité ), filière technique et scientifique et filière administrative (tous grades / toutes catégories).

Que propose ce dispositif ?

Le sportif de haut niveau de la Police nationale bénéficie d’une décharge d’activité qui peut varier de 70 à 100 % de son activité afin de lui permettre de s’entraîner et ainsi de briller dans les compétitions internationales de référence, notamment aux Jeux Olympiques.

Comment ?

Une commission d’attribution de statut de fonctionnaire de police, sportif de haut niveau, établit la liste des bénéficiaires du dispositif.
Les dossiers sont déposés par le bureau en charge du sport de haut niveau du ministère des Sports.

Pour les fonctionnaires de police, la durée de validité d’inscription sur cette liste est d’un an. La reconduction est annuelle, et, soumise à l’examen de critères professionnels et de performances sportives.

Les adjoints de sécurité bénéficient du dispositif pour la durée de leur contrat, à condition de figurer sur la liste des sportifs de haut niveau du ministère des Sports.

Les conditions d’accès  

  • Être fonctionnaire de la Police nationale ou adjoint de sécurité.
  • Être inscrit sur les listes des sportifs de haut niveau du ministère des Sports dans les catégories Élite, Senior ou Relève (liste des disciplines ci-contre).
  • Faire valider un projet sportif de premier plan (jeux olympiques, championnats du monde, championnats d’Europe ou toute compétition internationale de référence et de niveau équivalent à celles précitées) par le directeur technique national de la fédération délégataire de l’athlète et le ministère des Sports.

Pour vous informer sur les conditions d’accès, les épreuves et les inscriptions à nos concours et sélections, rendez-vous à la rubrique " concours et sélections ".

Galerie portraits

Audrey ROSSAT, gardienne de la paix et motocycliste enduro.

 

Audrey en tenue d'honneur
Audrey, compétition motocross
Audrey, motocross

Emmanuel PETIT, brigadier-chef et tireur au plateau.

  

Emmanuel compétition tir
Emmanuel compétition tir podium
Emmanuel- tir